Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-990508
SOLERET 
276 
ment du Lalon. Ifeperon recouvrait la jonction (les lames arLif-uhfwrs 
avec 1e cuir. 
Les hommes d'armes avaienl, evideinment eie [Jarfois victimes de 
la mauvaise disposition des plates de solerets se recouvrant ainsi 
que l'indiquent l'exemple A et 1e trace a. Le fer de lance ou (Vepee, 
venant. frapper le soleret suivant la direeLion cd, penetrait enlre 
les lames, et pouvait blesser Lres-grievement. Aussi, vers la fin du 
xiv" sief-le, on adopta, pour les solerets, le mode de reeouvremenl 
inflique en b. Les lames lHfÜPlOLIFÜS se recouvraienr. de bas en haut; 
seules les lames du haul, du cou-cle-pied se  tuiles, 
eL des lors la pointe minee ou aiguii d'une arme ne pouvait pene- 
trer entre les plates. 
Ce dernier solerel B est une mode italienne, mais qui fut souvent 
adopter: en France a la {in du xlv" sieolo, les deux pays ayant a celle 
epoque defrequentes relations, comme chacun sait. 
Du reste, les essais etaient nombreux alors: on toma de Iabriquer 
des solerets au moyen dlecailles ou de tuiles de fer (lig. li  comme 
on laisait (les plastrons, (les ilossieres, (les flancars, et moine (les 
ehausscs, a l'aide de ce procede (voy. AHMURE, fig. 37 et 38). 
Manuscr 
Biblioll 
011., Lanceloi du Lac, franq 
1390 envi
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.