Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-990289
RONDELLE 
251! 
de la rondaehe, rentre dans la categoriiz des bras a parer. llonnne le 
montre notre figure, l'arme consiste en une feuille d'acier excel- 
lent, forgee avec soin, couvrant l'avant-bras gauche, la main, et 
debordant au-dessous et HLI-ClCSSIIS avec entaiilhz A pour passer 
la pointe de Vepee. De plus, ce bras arme est garni d'un fer aigu et 
fort, au bout de la main, de telle sorte qu'ayant pare un coup d'ester-i 
ou de taille, on pouvait, pendant que la lame de l'adversaire Ülilll. 
flctoiiriiee, lui enfoncer cette pointe dans le corps. lin B, la flefensf: 
est presentee du cote interne avec les deux courroies dans lesquelles 
passait le bras gauche. Ce bras a parer date de la lin du xvc sierle  
Depuis cette epoque, les rondaehes nefurent guere plus admises qu'en 
Italie. Dans les combats singuliers, en France, on preleiwi a colle 
arme defcnsive la main gazeclze, qui näitait, autre chose qu'une 
(lagutr dont la lame n'avait guere que 0'230 a  assortie 
allipee, et qu'on tenait a poignee, de la main gfauche, [Jendant qu'on 
esc-rimait de la droite avec Fepee. Si l'on parvenait a parer une botte 
en grzzml, (IOITIIÜO on disait alors, dest-ii-dire s. detourner Feptlo 
eompletement et a la faire passer par-dessus Vepaule, on se fendail 
la jambe gauche en avant, et le bras gauche tendu, sur le liane droit 
de l'adversaire; ou bien, a l'inde de cette dague, on parait et l'on 
Iongait Fepee en avanl. On peut donc voir, dans la derniertr ligurf- 
que nous venons de donner, I'originte de la ilagne appelee nmin 
gauche pendant les XVI" et xvn" siecles. 
RONDELLE DE LANCE (molle). Dans l'article IJANCIÜ, on v0 
pour IIFÜSOFYCI" la main qui empoijlnaii, le bois, 011 (rnüluil, la h 
il qm 
amp1 
 
t. 
 JÄM 
dans un cünc dhcier qui ülail. assez largo pour mnsqur-r cnliiarexwncnl 
(faite main Llroilc. (Test, vers le commencvcnwcnl, du xlv" siäcle qui) 
De la collent. 
de M. 
Rigäs-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.