Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-989608
MASSE 
492 
(voy. en 1M, et servaita suspendre l'arme a lnrgjon. En E, est prati- 
que un trou pour passer une laniere (le cuir servant a fixer l'arme 
au poignet.  
La figure M presente un marteau dlarqon d'une epofpu: plus re- 
eente (sec-ouille moitie du xv" sierle), entierement de fer et exeellem- 
ment forge. En A, est presente l'assemblage du marteau sur le 
manche, termine par un goujon g qui recevait la dague. En B, est 
LHICÜC la seetion (les votes en spirale du manrlle, et en C le profil de 
la masse lnillFlCllYO, qui laisait Lfontre-poiils et pouvait permettrt: de 
donner 1m  coup de poing, si llon elait trop rapproche pour 
se servir du marteau. Cette arme est, comme la preeetlenle, munie 
(l'un eroeliet pour la pouvoir suspendre a l'argon. (les deux lielles 
[net-es proviennent de la collection de M. W. ll. Riggs. 
MASSE, s. l. (nzace, maque, nzaclzzzemzaczzele, final). La massue est 
rerlainementt l'arme contondante la plus anriennement eonuue. lille 
nWf-tait a l'origine (prune tige de boisjeune a laquelle on laissait la 
sourhe. Les barbares se servaient encore (le rette arme [)l'llIllllY() 
{rendant Fepoque imperizile romaine, el, il est a croire q1felle ne fut 
jamais abandonnee. 'l'outefois il ne parait pas que la leoclztlili? liait 
tlLlIlIlSO dans les combats avant le eommernfetment (lu xmt sietfle. 
(Yest alors seulement qu'on la voit representef; sur les monuments, 
et elle OOHSCFYG sa forme primitive (fig. fl f), Eneore la massue est- 
elle eonsideree (tomme une arme de vilain. llainoars, dans le poeim; 
des Alisrans, doue d'une force hereuleenne, eleve comme un gfaiw__-oi1 
de basse naissance, bien qu'il soit issu tlC sang" royal, est. distin- 
gue parGuillaumf: clUrange, qui llengagw) parmi ses hommes d'armes. 
(le Rainoars ne connait diantre arme qu'un bon ballon. AUSSl va- 
t-il faire couper un sapin dans le jardin royal, dont. il fagonne 
une massue, un tinel : 
De ciel" ou clef le lisl, rare cl planer, 
Vient 51 .1. fevre 3, su] list devant l'en 
Et il gruns bandes tout cntur virulcr, 
Eus el tenant lu list bien rciunder; 
l'or le glacier le lisl enlor cirer 
lie ne li puisse fors des poins escaper. 
Quant il Pot fait bien loier et bouder, 
.V. suus avait, si li alu doner; 
Dluuusur, 
Forgcrul 
liibliutl 
l. 
uuliul 
"zlvluu, üuuguis 
11250 cnvin
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.