Volltext: Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance (T. 6)

187 
NIA RTEAU 
pointes, elaienl adaplees par la fusion deux rondelles de plomb C. 
Celle {une elail pereee d'un oeil quadrangulaire, verticalement, il tra- 
vers lequel passait le bois. La Llague D, soudee a deux branches, 
P0Y1f5liIll.l7iAlll18 et prenait, deux faces du manche a section quadran- 
gulaire. La garde G elail, rivee sur le tout. 
Les rondelles C de plomb n'avaient Lllaulre objet que de donner 
plus de poids et, de volee, par lfonsequenl, a eelle arme partiruliere- 
ment einployee aux allaques IlCS  dans les assauts, el. aussi 
contre la cavalerie. 
Le pieton ligurrv .3 P0110 une briganline avec punsiere et dossiers 
(l'acier, auxquelles se boucle le earnail de mailles. Les manczlies, 
 aux epaules, sont d'une etoffe de soie epaisse. La Leu- 
est eouxerle d'une salade. ll se couvre de son pavois. 
Vers le milieu du xve sieele, ces marteaux-plomlnees disparaissent 
el sont remplaces par les marteaux-haches ou marleaux a laef- (le 
faiufoti. 
La figure 7' presente un de ees  1 avec garde, porte 
par un pieton e-otnpletelnent arme. On remarquera la forme du 
vasque de ce personnage, avec ses deux rondelles laterales couvrant 
les trous reserves pour les oreilles, sa baviere artieultäe et son gor- 
gerin; les souliers seuls ne sont. pas armes de plates. 
Ces armes etaient generalement fabriquees avec soin; il fallait 
qu'elles fussent tries-solides. Les bois sont forts et souvent, armes 
du haut en bas de bandes de fer qui ne sont que les branches sou- 
tlees a la dague. 
La tignre 83 fournit un beau spevimen de ces marteaux a ber de 
Iauron. La forge en est. extfelletite. En A, est traeee la section de la 
dague sur ah; en B, Fextrtämite du marteau c; en l), un des mame- 
lons de ee marteau; en E, l'embase de la dague aver les deux bran- 
rhes l? qui se prolongent jusquia Fextremitte inferieu1'e du bois ll ; 
en G, le fer du marteau et. du ber perce pour laisser passer le bois, 
et revetu par les deux branches. En l, est traeee la sertion du bois. 
(Yäatait la une arme de pieton. 
Le marteau Ilgure 9 " est un marteau d'hon1me_ d'armes, de PÜVII- 
lier. Son manche n"a pas plus de 0'",90 de longueur, et, de la masse 
au bout du ber, l'arme, porte  On pülldttlt, 0e marteau a l'ar- 
1 Dlanuscr. Bibliolh. uutiom, lNlissel latin (11150 cnvirouW 
"l Voyez HACHE. 
3 Collecl, de M. w; H. Riggs. 
" Anffienrle collent. de M. le comte de Nienwerkerkc (mil 
(11150 environ 
ieu 
siäclv).
	        
Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.