Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-988924
IIEAUME 
126 
de pierres ou de rivtzts tciseles. Ce renfort se retrouve sur les 
heaumes du nord de lillüllt) de cette epoqtie, et etait destine a 
garantir la nuque eontre les coups de masse donnes de revers, 
lorsque l'un des (JEtYttllÜFS Lletratssztil. llaulre dans une diarge a. la 
lauee. Ces eoups, que lUf-rtt ne pouvait parer, tilaiient Lies-dange- 
rettx, et, pour en attenuer lletiiwt, on posait un  de fer 
ou de latitort a la liztuteur de la inique, sur la partie POSHlPlOIIPtf 
du lteaume. (Üelait a ee tlCtHl-tTCFCltj! que sattlarbait ziussi le voile. 
De plus, sur ee heatimlf etail fixe un (fltllltfll avee lambrefpiiti de 
peau en Iaeon de voile (fig.  Ce voile titait tlestintf- a parer 
les eoups (Fepfitf. 
A cette epoque, ou labriquail, en Allemagne des heaumes de euir 
bouilli legers, mais d'une dimension enorine, et. que l'on posait de 
imitne sur la barbute. 
La statue fVUlritrk, landgrave flÄtlsaee  qui date de 43116, est 
veiller? d'une barbuti? attaebete- au eamail de mailles (voy. ÄIUIIIRE, 
lie. 31). La tete repose sur un heaunne de euir bouilli, aver vue de 
l'or et voile posttferieur formant POIIVFO-lltlqtll). La llgtll't' 33 presenle 
eel habillement de tete (le profil avec la barbute SOIIS-jlltff-Cnlt", et la 
tigure 33 bis montre le 1108111110 lace, avec une l)llYltl'l't', de ter mobile 
et IIIJItPlHÄtT lateratlement par deux pivots. 
Dans le monitment, cette bavitärt" n'existe pas, on llittptbHfüll 
que les deux trous des pivots; mais cet atitlentlietr t-st ligure sur 
(les vignettes de manust:rit.s du xtv" sierlle. 
IfIlant mobile, la baviirre permettait, de baisser la bite en avant. 
lin Ifram-e, les beaumes ne prennent; pas a cette epoqur: une aussi 
grainde  ou du moins: eeux de guerre, elaient-ils dame 
construction plus pratique. Ce nüfetait que pendant les joutes ou 
tournois qu'on portait ees singuliers vasques; dans les eombats, 
les lieaunies etaient. de fer et de forme basse. Les {lFlfllIFlUFS eom- 
itielujaienl. alors a forger des pieees (Vannes d'un grand volume, 
sans rivures. Les lieaumes, elant une des parties essentielles de l'ha- 
billement de guerre, nNfitaient plus laljonnes au moyen de plaques 
de l'er rivees (pie les rboes disloquaient, mais lorges avee grand 
soin, d'une seule pieee. Ifltalita du nord exeellait dans ee gfenre 
de fabrication; mais on laisait. aussi des beaunies a POlllPFS, aver- 
les excellents fers du Iilerrv, a ilrras, tltlHS les lflantlres, et aussi 
a Paris. 
Vers 
1370, 
bzu 
inct 
ülui 
gens 
ise Saint-G! 
de Si
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.