Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987330
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-988596
 93  [ HEAUME ] 
une de vos braguettes  Celle piece dernmre skulachailu au gam- 
bison. 
Avec l'armure de plates eomplete disparait le haubert, et les 
mailles no sont plus adoptees que par parties, pour couvrir les 
dlfrfauls, el, cousues sur le vetemenl de dessous, ou gzunhison, 
au droit du cou, des aisselles el de la saignee. 
Pendant le xve siecle, la maille, comme vetement, n'est. plus 
lworLeo que par les archers et arbaletriers, en meme temps que la 
brigantinef on donne alors il ce vetemenl, le nom de jaque. 
HEAUME, s. m. (lzehne, cime, ltiazmzot, yazmze). iftrmure de tete. 
Bien que le heaume proprement. dit n'apparaisse qu'a la fin du 
X110 sierle, nous comprendrons dans cet article les habillements 
de tif-te qui precedent, et que l'on peut considercr comme etant 
l'origine du heaume. Le casque justeva la tete (cerveliere), cassis, 
cassicum, le casque legionnaire romain, n'a d'autre rapport avec 
le heaume que de proteger le crane. ll consiste en une bombe de 
bronze, avec couvre-nuque, cimier bas et jugulaires, qui ne pouvait 
prendre sur la tete qu'une seule position, comme une calotte. 
Le lieaume laisse entre le crane et le metal un isolement plus ou 
moins considerztble. Ample et immobile sur les epaules au besoin, 
il permet a la tete de se mouvoir dans sa coneavite. La forme 
(le cette cletense ne se produit que successivement et est imposera 
par la maniere de combattre, par la necessiti? de resistei- a un mode 
(l'attaque contre lequel le casque n'etait pas suffisamment defeilsil". 
Les Grecs portaient dejit des urasques qui ont. quelque rapport avec 
le lieaume. La bombe en etait tres-elevee, et cette coiffure militaire 
potivait se porter de deux manieres, soit en degageant le visage, 
soit en le masquant. presque entierement (fig: il). C'est la, comme 
nous le verrons tout a l'heure, un veritable heaume. Les populations 
italo-grectlues possedaient des casques qui rappelaient encore la 
forme de ces coiffures, en se pretant moins toutefois a ces deux 
positions differentes. Ces habillements de tete sont d'une rare 
beaute et s'adaptent merveilleusement au eritne, tout en laissant, un 
isolement suffisant du front a Focciput. 
La figure 2 donne un de ces casques "l. Un nasal etroit remplace 
l'ample visiere du casque (lorien, et la bombe est flepourxtue (le 
l 
2 
Collect. de M.  Rilggs. 
Du mnsäe de Nnples, bronze battu 
fS yeux 
{es täl 
1s dr- hdlier sont 
ivnire.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.