Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-982638
ARMURE 
est d'abord cousu sur le fond, puis par-dessus des torsades de cuir 
entourant des lanieres ou des cordelettes de chanvre (voy. le detail A 
Hg. 5 bis). Une aumusso de peau avec petit camail protege la tete et 
le eou. Des chausses justes couvrent les jambes, et les pieds sont 
J- 51.5  
s-L    
x  
   igggfgäfää, 
un gsgw 
  
 
A _f_  
chausses de souliers. Des hommes d'armes, sur ce meme bas-relief, 
portent des boucliers circulaires avec orle et disque central de metal. 
Ces boucliers n'ont guere que 0'260 de diametre. Les epees sont 
courtes, larges au talon, avec garde sans quillons. 
Un manuscrit de 4125 environ, ecrit en France et faisant partie 
aujourd'hui de la hihliothefjue Cottoniennei, presente un guerrier 
vetu d'une cotte d'armes fendue a la jupe lateralement et couverte de 
rivets de metal en maniere de petits Jaesants rapproches. Le fourreau 
de Fepee, placee sur la hanche droite, passe a travers cette cotte ou 
broigne (tig. 6). Le casque est conique, legerement recourbe par 
devant au sommet; il porte un nasal fixe. Sous la broigne est une 
longue tunique (Fetoffe souple. L'homme d'armes est chausse de bro- 
dequins par-dessus des chausses justes. 
Au milieu du xu" sieele, Fadouhement del'homme d'armes avait subi 
quelques modifications. La tunique de dessous ne descendait qu'au- 
dessous des genoux. La hroigne n'etait pas fendue lateralement, etant 
assez courte de jupe; ses manches etaient plus amples. Elle etait 
garnie encore de plaques rivees ou (rocailles, d'anneaux, de rivets ou 
meme de chainettes jointives 2. 
Le casque est encore conique, compose de plaques de fer rivees, 
de Hipäe passe sous la cotte d'armes, et ne laisse voir que son orifice supürieur par une 
fente mänagäe dans cette (colle. 
1 11m. Museum, Nero, c. lv, fol. m." 
2 Voyez BROIGNELLOPSQIIG cette cotte d'armes est revätue de maillons de fer, elle prend 
le nom de broigne lreslie,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.