Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-982332
ARC 
gendarmerie communale levce par les magistrats  
Dans les chartes royales d'illiicanchissoment, le nombre des hommes 
armes que doit fournir la ville au suzerain requer-ant est stipule; 
ces troupes, (Fupres ces chartes, ne doivent cependant le service 
  11-11,? 
    i   
  M x  s 1 k  44: 
 f wa x X!  4' J; Xffä 
 {ä  1' Ä F  W    7 fa 
  VÄ _  f f; 1d, XMK 
Km       M   
   X  W-ÜI  a, ffy 
X äiiv-k w  au 1   K   Ä 
   w l X1 x 
   vägjjlgaogdfia gjzr,  12     
   yx 
I Äma... Jfwlllfl If 
(aux frais de la cite) que jusquüt une certaine distance de leurs 
foyers. La milice de Rouen, par exemple, jouissait du privilege llO 
ne s'eloignei' (le la ville que jusquüt une (listanee qui lui permit de 
pouvoir rentrer coucher chez elle chaque nuit 1. Cette institution 
correspondait exactement a ce quetail, la garde nationale semlentuire. 
Il n'est pas besoin de dire que les seigneurs feodaux n'avaient. que 
du lleflain pour ces troupes communales rivees a leurs foyers, peu 
diseiplinees, mal armees, et qui se mettaient a piller des qu'elles 
sortaient (le leur banlieue; (l'autre part, ces seigneurs n'avaient nulle 
' Voyez Recherches hfsloriques sur les corporations des archers, 
des arquebusiers, par Vicior Fuuque, 18552. 
des arbaldlriers et
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.