Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-987002
u Rf-JVES 
4-82 
a Pour faire et forger la garnison de 2 harnois de guerre pour mon- 
u seigneur le Dauphin, et dont les tresoriers cliargierent Fargenlerie 
u de moy faire compter et i)l1llllCI' ee dit. C'est assavoir: pour faire 
a la garnison de deux Iiacines et d'une gorgcrettc, c'est assavoir 
w 70 vcrvellcs, 20 bocetes, tout  Pour toute ycelle courroie, ct 
a pour faire et forger 2 boucles d'or pour fermer yceulz bacines et 
a plates, ct une grant boucle d'or avec un mordant pour la gorgerete, 
(K 4 bendes d'or du le du tissu, pour river ycclle gorgerete, et pour 
fi 2 boucles et 2 mordans d'or, pour fermer le fer ificelle gorgerete, 
a pesant..., etc. w 
Ce texte iniliqiie que la gorgerette ou le gourgerit se composait 
aussi de plates de fer rapportees air-dessous du bacinet pour couvrir 
le col, plates qui {ouvraient et se fermaient comme le baeinet. lui- 
meme (voyez BACINET, fig. 8 et 9). Cependant on voit qu'au xvc sieclc 
encore, on donnait le nom de gorgeray a un petit camail de mailles, 
ainsi que l'indique l'inventaire dresse le 23 septembre 1499, et men- 
tionnant une armure de Jeanne Darc conservee dans la galerie du 
chateau dhämhoise 1 : a Harnois de la Pucelle, garny de garde hraz, 
a dune paire de mytons et dun habillement de teste on il y ung gor- 
u geray de maille, le bord LiOPÜ, le dedans garny de satin cramoisy, 
u double de mesme. w En effet, ces gorgerays de mailles etaient sou- 
vent terminespar des maillons de laiton dore, pendant le cours du 
xv" sieclc. (Voyez ARMURE, GAMAIL.)  
GRAFFE, s. 
Poingon, petite 
(lague. 
GREVES, s. f. Habillement des jambes, des genoux aux solerets. 
Les chausses de mailles adoptees pendant le x11" siecle et le commen- 
cement cilu xinÜ preserxfant incompletement les tibias, on les cloubla, 
vers le milieu du xiu" sieele, de plates de fer, bouelees (lerriere les 
mollets. Ces plates apparurent en meme temps que les premieres 
genouilleres (llgure '12) (voyez GENouLLf-znis). Ces g-reves, attaehees 
a l'aide de trois courroies, passaient sous la g-enouillere conique et 
sarrelaient au-dessus du oou-de-pierl, recouvert aussi par une lame 
de fer. 
E11 IHÜITIG temps, dans Pltalic septentrionale, la Provcncc et le 
Languorloc, on supplüait aux chausses de mailles par des jambiärcs 
{NO 551 de l'inventaire. Voyez Du costume nmlztaire des Ifranpazk en N46, 
M. R. de liclleval.  
Manuscr. Bihlioth. naliou.,-lz' Ronwns 1l'A1za:fzndrc, franguis (1270 environ). 
P111-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.