Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-982301
ARC 
44 
qui etait suspendu il, une courroie posee en hantlouliore. Sa coiffure 
consistait habituellement en une aumusse (Fetoffe epaisse 011 de peau 
qui garantissait le chef et le cou contre la pluie et moine les projec- 
tiles. Sa main droite otait couverte d'un gant de cuir, et son avant- 
R 
liras gauche d'une plaque de fer conrbee, dcstinee a preserwfer le 
poignet des atteintes de la corde. Les arcs orientaux etaient il cette 
epoque tres-estimes; ils sont designes sous le nom d'arcs turquois. 
Ces arcs n'avaient guere plus de 1'250 dlun bout a l'antre, et se 
composaient de deux courbes fortement reunies au manche. ll fal- 
lait, pour les bander, beaucoup de force et d'adresse. Une vignette 
d'un manuscrit datant de 4200 environ 1 montre un archer 
(fig. 3 bis) arme d'un de ces arcs. Le carqnois on conire est porte en 
handouliere. Il fant tenir compte de l'imperfection du dessin; la 
corde etant amende a Fepaule, les deux bouts a et d ne pouvaient etre 
sur la ligne du mailche, mais places ainsi (lue l'indique le trace A, 
puisque la fleche etant partie, il ne fallait pas que la corde (lepassat 
ce manche- Lorsque la corde mitait pas attachee a l'arc, celui-ci 
Psait. 
latin, Bi 
nation.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.