Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-986517
4-39 
G AMBISON 
pietons. ou accidentellement par les hommes d'armes, soit qu'ils 
neussent pas pris le temps d'endosser le haubert, soit qu'ils ne vou- 
lussent pas se surcharger de cet habillement de mailles d'acier, extre- 
mement lourd. Les plus anciens gambisons sur la forme desquels on 
peut avoir des renseignements a peu pres certains, sont courts de 
jupe, a manches, fendus par derriere et laees, ou par devant et agra- 
fes, composes de peau en double, avec filasse ou coton interpose, 
piques transversalement (tig. 11). Le long haubert de mailles de la 
lin du xn" sieele couvrait entierement ce vetement, puisqu'il descen- 
dait aux chevilles et qu'il etait muni d'un capuchon double, sur lequel 
reposait le heanme, dont le bord inferieur touchait l'encolure du 
gambison. Ainsi l'homme d'armes etait-il eompletement preserve. 
La tunique de lin on de soie, vetue sous le gambison, etait plus ou 
moins longue, et habituellement descendait alors jusqu'au bas du 
haubert. 
Pendant le cours du X111" siecle, la forme et la faeon des gambi- 
sons se modifient peu;ils sont generalement alors ouverts par (levant, 
ce qui permettait d'endosser ce vetement tres-rapitlement. Vers la 
Pierres et statues tombales de 120( 
environ.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.