Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-986494
i 
 GAMBISON, s. m. (gambeson, vtfambison, uramboison, gambais, 
gambaison), vetement que les hommes alarmes portaient le plus 
souvent sous le hauhert de mailles pendant les X119, X1110 et 
xiv" siecles. Le gambison etait fait de peau ou Llietoffe epaisse de 
soie ; il etait rembourre de iilasse ou de coton et pique. Il y avait des 
gambisons qui netaient que des justaucorps a manches, d'autres qui 
descendaient jusqu'aux genoux. Les auteurs commencent a parler 
du gambison au x11" siecle. Ce vetement devait necessairement etre 
adopte avec le haubert de mailles. Villehardouin fait mention du 
gambison : a  Mais ainz que li esto11z1 pariinast, vint uns che- 
w valiers de la masnie Henri, le frere le conte Baudoin de 
11 Flandres et de Hennaut, qui et 110m Eustaices dou Marehois; et 
11 ne fu armez que d'un gambaison et d'un chapel de fer, son eseu 
u a son col; et le iist mult bien a 1'enz metre, si que graut pris l'en 
u dona l'en? 11 Le gambison etait-il place par-dessus le hauhert ou 
dessous? D11 (lange et tous les ecrivains, qui n'ont fait que suivre 
cet incomparable auteur, pretendent que le gambison est un veto- 
ment de dessous. M. Paulin Paris est d'un avis oppose, et veut que 
le gambison soit pose sur le haubert, et, pour donner plus de 
poids a son opinion, il cite un passage de la chanson de geste de 
Gaydon :   
u Gauliers shmna, li vavassors gcntiz; 
a Vest .1. hauherc qui fut fors et Lrcslis, 
u De sor vcski .1. gambison faitis. n 
Mais ce texte seul ne saurait etre une preuve suffisante. Les monu- 
ments sont 151 qui montrent, non pas une fois, mais toujours, sauf de 
rares exceptions, le gambison sous le haubert de mailles. Les textes 
eux-memes indiquent ailleurs le gambison comme vetement de des- 
sous3, facile ä endosser promptement, parce qu'il etait ouvert par 
l 1- Le combat. n 
2 a Et fit si bien, en les; repoussant, qu'il en remporta grand honneur. n (La Conquäte 
de Constantmople, Villehardouin, publ. par M. N. de Whilly, p. 94.) 
3 Voyez, dans le Palerinage de la vie humaine, FhahiIlementLPun chevalier. Manuscr. 
Biblioth_ nationq franQaiS, 110 4645 (fin du xnw sibclc), cl. l'article Anznumz, Hg. 23, 
24 et 
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.