Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-986413
429 
l-"LEAU 
pose a peu pres comme le preceilent, d'une boule de fer garnie de 
pointes aigiies, suspendue par un hout de cliaine a un manche court. 
Les Anglais se servaient aussi du fleau a une ou plusieurs boules et 
d'un billon termine par une sphere armee de pointes, auquel ils don- 
naient le nom de goupillon, et les Allemands, d'un [leau a plusieurs 
chaines terminees par des boules de fer, appele scorpion. Ces armes 
offensives ne semblent guere avoir ete adoptees en France. 
n 
Q 
in 
  K 
N  
Kk x 
Les Ileaux des gens de pied avaient des manches plus longs, car 
cette arme s'adressant aux cavaliers, il fallait les pouvoir atteindre. 
On voit encore dans quelques arsennux des fleaux etablis conforme- 
ment a la figure 3 : un lingot de fer 51 section earree, et plus epais du 
bout que pres de l'attache, remplace la sphüre. Cela etait plus facile  
fabriquer et convenait aux gens de pied. Quelquefois ce lingot est 
arme de pointesl. 
Le ileau fut employe jusqu'au xvi" siecle, et les musees (l'artillerie 
de Paris, de Prague, deGeneve, de Mnnich, de Dresde, en possedent 
qui datent de cette epoilue. (Voyez GouviLLoN.) 
Collect. 
de M. W 
Rigg3_
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.