Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-982203
A R BA I, 
crochet a est fixe a Pextremite de l'arbricr, sous l'arc (l'acier ; cette 
arbalete n'a que 011375 de longueur. 
Occnpons-nous maintenant des arbaletes a pied-de-biclze. Celles 
que possedent nos musees, et qui ne datent guere que de la iin 
du xve siecle, plus souvent du xvi", sont plus legeres que les arba- 
letes a tour: c'est qu'en effet ces arbaletes etaient une arme de 
cavalier; generalement elles sont depourvues de tout appendice a 
Fextremitc anterieure de Yarbrier. Cependant il en est qui ont une 
sorte de petit etrier, ou plntot de boucle qui servait a les suspendre 
ou a les fixer a quelque crochet en avant de la selle, en contre-bas, 
pour faciliter le jeu du pied-de-biche. L'exemple que nous don- 
nons ici (fig. 7) est dans ce dernier cas 1. Outre la boucle ante- 
rieure a, Farbrier porte un crochet b qui facilitait l'attache de 
l'arme aux cotes de la selle et Tempechait de ballotter. Le jeu et la 
detente de la noix sont semblables a ce que nous avons ileja vu, si 
ce n'est que la gachette ne consiste qu'en une petite tige g, qui 
se couche au repos et qui agit par un renvoi sur la detente de la 
noix. Le pied-de-biche trace sur notre Iigure se compose de deux 
crochets rendus solidaires par une traverse et de deux fers a contre- 
courbe reunis par une forte entretoise en c, contre laquelle vient 
buter l'embase du levier d, lorsqu'on appuie sur celui-ci. Cette pesee 
fait glisser les courbes e sous les arrets f jusquht ce que les cro- 
chets aient amene la corde dans l'encoche de la noix, ainsi que l'in- 
dique le trace geometral h. Par suite de ce glissement, le pivot p 
etant arrive en p', l'arc est bande. Alors Yarbaletrier enleve le pied- 
de-biche et l'attache a sa ceinture par le crochet n. Ce moyen de 
tirage par la corde etait beaucoup plus expeditif que n'etait celui 
de la moufle; mais cette arme, etant moins forte, avait moins de 
portee. L'arbrier de cette arbalete n'a que 0261 de longueur, 
tandis que ceux des arbaletes a tour ont 0'295; le pied-de-biche, 
de Fagrafe a Fextremite des fers courbes, mesure 0'247 et l'arc 
0'241; Fepaisseur de cet arc d'acier est, au sommet, de 0'201 sur 
une largeur de (P2026, et aux deux bouts de 0m,005 sur 0'",0l6. 
Cette arme etant relativement legere, il n'etait pas besoin, pour 
viser, de passer le bout de Tarbrier sous l'aisselle, ni d'assurer le 
coude du bras gauche sur le flanc, comme pour les grandes arbaletes 
a tour; il suflisait de saisir Tarbrier, sous la noix, avec la main 
gauche, dempoigner avec la droite le bois en A, et d'agir sur la 
gachette g avec l'index. A cheval, on ne pouvait guere tirer qu'au 
musäc 
d'artillerie dm
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.