Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-985780
111m3)! 
368 
n E Eugleterre que il teneit sa cambre; 
. Cunquis l'en ai pais c tel-es toutes 
1- Que Carles tient, ki ad la barbe blanche. 
u Pur ceste cspüe ai dulor e pesance, 
u Mielz voeill morir qu'entre paiens remaignc. 
(1 Deus pere, n'en laiseit huuir France! n 
Dc 
grand 
nouveau le 
morceau : 
luäros 
fraPPe 
Sllf 
Pierre 
dont 
dütache 
11H 
Uespde cruist, ne fruisset ne ne brise, 
Cuntre ciel amunt est ressortie. n 
Quand Roland voit qu'il ne peut briser cette epee, doucement se 
dit-ilit lui-meme m Ah ! Durendal, comme tu es belle et sainte. En ton 
pommeau as-tu assez de reliques  une dent de saint Pierre, du 
sang de saint Basile, des cheveux de monseigneur saint Denis, et 
aussi du vetement de la vierge Marie. Il n'est pas juste que les paiens 
te prennent. Tu dois appartenir a des chretiens; tomberais-tu entre 
les mains d'un lache! Avec toi j'ai conquis bien des provinces que 
possede Charles a la barbe fleurie. Par toi l'empereur est grand et 
riche. v Sentant la mort venir, Roland se couche sous un pin, et sur 
son corps il depose Pepee et Folifant, tournant la tete du cote de l'en- 
11em1. 
Le baron earloviugien s'adresse a son epee comme les heros de 
Flliade s'adressent 51 leurs chevaux. Uepee est un compagnon lidele, 
aime. Impuissant a s'en servir, le guerrier ne veut pas qu'elle soit 
deshonoree par la main d'un ennemi ou d'un läehe. 
Ces allocutions a Pepee sont fiwäquentes dans les poämes des xuc 
et Xlll" siecles. Quand Ogier le Danois a reconquis ses armes qui lui 
avaient me volees : 
u Il regarda son bon haubere dohlier, 
a Sa boue sele et ansdeus estriüs, 
a Corlaiul sfespde qi mull fist ä prisier : 
a  Brans! dist li dux, mult vos doi avoir chier. 
a Sus maint paien vos ai fait essaier, 
u En mainte coite m'av6s eu mestier. 
u Trait le du fucrre, mult le vi flamhicr, 
a Orjurn Deu qi tol a il jugicr : 
u  Senprcs au vespre, quant il iert anuiliü, 
u M'en islrai fors au Lrcf Kallon lanchicr; 
Le nom 
dound ä son üpüe.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.