Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-985693
   
DÜjfL au x11" sibclc les peintures, sans ätre des armoiries 
servaient de signes de reconnaissance, ainsi que l'indique 
du Ronum de Rou : 
L 11311111; j 
rdguliäres, 
ce passage 
n Mult voissiez par li campaigncs 
f: Mouver convois b chcvelaigncs ; 
u N'i a riche home ne Baron, 
w Ki n'ait lez li son gonfanon, 
u U gonfauon u allre enseigne 
f-"U sa mesnie se restreignc, 
u Conguoissances u entruvsuinz, 
n De pusors guises escuz painz 1 r 
Les chevaliers pcndaient leurs ÜCUS sur leurs tomes, ct aussi, 
qu'ils logeaient dans une ville, aux fenätres (le Phülcllerie : 
lors- 
c: La citC- on lcissiä, pavcillonz e trciz tendent; 
a As forchcs des herbcrgcs, escuz e halmes pendent 2. 
Dans les salles des chäteaux, 
murs les dans et les heaumes. 
temps de 
C11 
Pilix, 
OH 
suspendait aux 
ENSEIGNE, 
Voyez BANNIERE, GONFANON, PENNON. 
EPEE, s. f. (branc). Arme offensive de main, sur Pantiquite de 
laquelle il n'est pas besoin d'insister. 
Il est, avant Tepoque dont nous nous occupons specialement, 
diverses formes tlepees. Les unes sont a deux tranchants, d'autres il 
un seul. Certaines lames sont plates, legerement convexes sur la sec- 
tion transversale; quelques-unes portent des gravures longitudi- 
nales, un ou plusieurs nerfs saillants. Les tranchants sont rectilignes 
ou courbes, concaves ouconvexes, ou paralleles jusque pres de la 
pointe. Il est de meme une grande vziriete dans la forme des poiguees. 
Nous ne nous occuperons que tres-accessoirement, et pour indiquer 
au besoin certaines origines, des epees anterifaures a Fepoque carlo- 
vingienne. 
Pendant le moyen fige, les mots brune et dpäe sont employes 
pour designer cette arme qui, avec la lance, composait FaPmOmCHt 
ollensif principal des gens (larmes. La lame etait Falelnelle ou la 
lamelle; la poigfnee, le lzelz, Fendeumc, Fenlwudeurc, 10 MM; 10 P0111- 
4 Roman de Rou, vers Ül 
1 Ibz'd., vers 4094. 
ISO ctsl
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.