Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-982161
A R BA L 1A 
recours a ce qu'on appelait le tour ou la moulle. Celte moulle se com- 
posait, d'une hoile de fer a. avec fond, munie lateralement, de deux 
poulies retenues par trois branches; celle superieure servant en 
meme temps d'arret1 a la corde, et celle inferieure se soudant a une 
"traverse de fer egalement soudee a la base de la boite. Deux bielles 
maintenaient un petit treuil avec deux manivelles contrariees garnies 
de poignees de corne. Puis une seconde traverse b empecliait l'anar- 
tement des bielles. Un mecanisme compose de quatre poulies, deux 
de 0'210 de cliametre environ et deux de 0"',06 environ, retenues par 
des hrifles et. terminees par un double crochet avec entretoise, per- 
mettait de faire passer les deux cordes, ainsi que l'indique le detail A 
au cinquilzme de Fexeculion. A l'aide (le ce puissant moyen de traction, 
en tournant les manivelles, on amenait. sans secousses la corde dans 
FÜIICOClIG de la noix; laehant sur les manivelles, ou decrochalt alors 
les deux griffes g, Farbaletller suspendait la moufle a. sa ceinture ou 
la deposait {1 terre, visait et tirait. 
h Lf, 
Aiff? -V r"? 
W  f 
 F '  fa. 
L "ifä   
  älnff  
älz, Z 
 Äf 
Il est clair que pour agir sur les manivelles, l'ai'laeilt'rtifier etait 
oblige de passer le liout de son pic-d droit dans Petrier e. En exami- 
nant le profil B, on POIIIÜIWÄILIBITL que l'arc est incline de telle sorle 
que la corde arrive perpendiculairement ft lu largeur de vet err dans 
l'encoche de la noix. Cette disposition est generale 21 toutes les arba- 
letes. On observera aussi que la rigole qui regoit le carreau est loge- 
rement concave dans sa longueur, itfil] de diminuer le frottement du 
projectile sur larhrier, et (pril existe en c un renfort destine il. rece- 
voir, comme il est dit Cl-tiCSSIIS, la paume de la main, lorsque le tireur 
met en joue. 
La rigole est incrustee d'os (voyez en o), et les houls de l'arc
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.