Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-985508
Eau 
346 
si l'on passait le bras transversalement et horizontal, si on le passait 
suivant le grand axe. La guige etait attacliee aux deux rivets du haut, 
ainsi que le montre la Iigure. Quelquefois les enarmes sont posecs en 
sautoir avec deux courroies paralleles au-dessous. Le bras passait dans 
ces deux courroies, et la main saisissait les courroies croisees, ainsi 
qu'on le voit en C. Ces ecus etaient garnis de Pumbo. En E, est faitela 
section de 1'ecu sur ab. 
Il n'est pas douteux que les ecus ne fussent parfois richement ornes 
d'or, de pierreries, d'ouvrages delicats dbrfevrerie. Sans parler du 
celebre bouclier d'Achille rlecrit dans Flliade, Gregoire de Tours cite 
un bouclier d'or enrichi de pierres precieuses, d'une grandeur extraor- 
dinaire, dont Brunehaut fit present au roi d'Espagne1. 
Dans les romans des xuc et xiu" siecles, il est question aussi d'ecus 
ornes de pierreries : 
a Il ot escu et hiaume, et son branc accrü, 
u Et escu fort et raide, ja meillor ne verrds. 
a XXIII. topaces i ot tous sädläs; 
a Les esmaus ne les piercs ne puet nus bons nom brcril. 
a Morvilleus cop li done en Pescu d'asm- bis, 
u Que les Hors et les pierres an fist aval saiIIirS. 
u Et fiert Rollanl sus son escu devant, 
u Que flors et piers en va jus abatanth 
Voici mOme un bouclioi- qui, f]. Pinstar de celui 
sente les signes du zodiaque, la mer, les vents, etc. 
LTAchillc, 
reprü- 
a Au col li pendent .l. fort escu pesant, 
(K Paint ä azur cl: 21 or gentement : 
n Envirun l'urle currcnt li qualre vent, 
u Li duzc signe et li mais ensement, 
1- Et de Fahisme i est le fundemcnt, 
l! Et le ciel et la terre feit par compasscmeut 
(1 Dessus la boucle le soleil qui rcplenl;  - 
La boucle doit s'entendre 
ment il river les courroies. 
Fmnbo, qui 
ici comme 
servait 
originaire- 
1 Greg. Tuiz, Hzst. Ffanc, lib. IX. 
2 Guide Bourgogne, vers 2321 et suiv. 
3 lbzd., vers 2472 et suiv. 
i Otznel, vers 461 et suiv. 
fi Otmel, vers 300 et suiv. (milieu du XIIIÜ siimlc).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.