Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-985171
313 
CUISSOT 
plus de petite lame de recouvrement entre eux et la genonillere, et 
que les parties posterieures sont eompletes, bouclees par deux cour- 
roies ä la partie anterieure (Hg. 8 f).Les armures dites nutrinLil-iennes, 
fort prisees il cette epoque, sont dans ce cas (voy. ARMURE, pl. 5). Les 
cannelures de ces cuissots ne permettaient guere l'adjonction de ces 
pieees recouvrantes. 
a [gag]  
f;   
Kg F9 
Mais de la seconde moitie du xiv" siecle au milieu du xvc, on portait 
aussi des cuissots fabriques comme les brigantines, dest-ä-dire com- 
poses de plaques d'acier intercalees entre une garniture de forte toile 
en double ou de peau et un parement de velours on de grosse ctoffe de 
soie. Ces sortes de cuissots etaient laees ou boucles lateralement, ou 
on les passait comme un calecon. Ils avaient de la souplesse dans la 
largeur, ce que les cuissots (l'acier fermes ne pouvaient posseder, et 
etaient plus commodes pour montera cheval. Les hommes d'armes, 
vers le commencement du xvc siecle, en portaient aussi, faits de peau 
et recouverts longitudinalement de cannelures d'acier rivees au moyen 
de hossettes (lig. 9 2). 
1 Statue de Charles, duc de Bourbon, mort 15111463, (sglisc de Souvigny. 
2 Manuscr. Bihlioth. nation, Chron., Froissart (1440 environ); statue 
abbatiale de 'l'cwkcshury (voy. Slothard, tlze Monumental Effigres (if Great 
dans Ydglise 
Britazn).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.