Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-984758
E275 
CIIAUSSES 
lercs avec plates a recouvrement sur les cuisses, une cotte de mailles 
a manches courtes, et par-dessous, clos manches de peau piquee 
avec cuhitieres; puis, sur le tout, une cotte rouge sans manches, avec 
la ceinture militaire. Il est coiffe d'un chapel de cuir bouilli de forme 
singuliere. On portait aussi, vers le milieu du xlv" siecle, des hauts- 
 J  
  1,11!    
A TTNTÜÄWHL;  wiÜf  w Wf 
äääiwwwnaulim"  
Jwub-m-EI  
jfämwm-m... ÄIÜLÄEÄ 
 
de-ehausses de peau piquee par-dessus des bas-de ehausses de mailles 
(fig. 31). Les hauts-de-ehausses que donne cette figure sont decoupes 
au-dessous du genou, garanti par un poulain ou genouillere. Bien 
entendu, les bas-de-chausses de mailles ne se prolongeaient pas sous 
les hauts-de-chausses de peau, mais etaient attaches a une sorte de 
calegon de toile; ainsi n'etait-on pas assis sur la maille en montant 
en selle. La statue a laquelle nous empruntons ce vetement date (le 
1344 (voy. ARMURE, fig. 31). 
Vers la fin du XlVc sieele, on voit assez freqilemment adopter 
pour l'habillement militaire des plaques de fer rivees entre elles ou 
sur de la peau. L'armure de plates ifetait pas encore admise dlune 
Statue d'Uh-ich, landgrave 
d'Alsace, 
nt-Guillalzme ä Strasbourg.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.