Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-984489
CAMAIL 
(248 
il est souvent posd par-dessus la cotte larmes faite dkätoffe de soie. 
Puis bientüt il s'attache au hacinct (voy. BACINET), et sa pälerine est 
maintenue au haubert ou il la cotte, ou au corsclct rembourrü, par 
des aiguillettes. Ce camail, qui sert alors il couvrir la nuque, le cou et 
les joues, est attachd au bacinct, soit par-dessus, soit par-dessous; 
AXX 
T 
 M 
f 
 
il est tres-ample et garni de peau sous-jaeente. Vers 1395, le bacinet 
etait souvent depourvu de couvre-nuque, et se composait d'un tymbre 
conique qui enveloppait seulement Tocciput et couvrait le front au- 
dessus des sourcils. A ce tymbre on adaptait a volonte, au moyen de 
fiches, une visiere, laquelle reposait son bord inferieur sur la partie 
anterieure du camail, au-llessoits du menton (lig. 5 i). 
Le camail clisparait peu a peu pendant le xv" siecle, avec l'emploi 
de plus en plus repanllu de l'armure de plates. Cependant il en sub- 
siste encore des traces au commencement de ce siecle, et le eamail 
läianuscx- 
Bihlioth. 
naüou. 
le Jlliroir historia], 
franxgais (1395)
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.