Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-984392
243 
BROIGNE 
jambes par cette ouverture quatlrangulaire; il relevait le vetement 
jusqu'aux aisselles, les jambes etant eoulees dans les deux ouver- 
tures a, b. Il passait un bras, puis l'autre dans les deux manches, et 
la tete dans le viaire du capuchon ou dans le capuchon meme. Alors 
l'ouverture quadrangulaire etait fermee sur la poitrine. Ces broignes 
etaient couvertes dannelets tangents cousus il Petoffe du vetement, 
fait de toile doublee recouverte de soie (Fig.  
Les broignes do la Iin du xuff et du xmc sieclc, recouvertes 
comme liiildifgue la figure 1, etaient taillees ainsi que le montre 
la iigure 4; on les passait par le bas, comme une chemise 2. 
Elles etaient munies souvent de gants ou de mitons de peau revotus 
sur le dos de petites tuiles (Tacier ou (Fannelets; le pouce seul otait 
tieioche. Souvent aussi les rangs Wannelets sätrrotaient en a, le 
crane n'en etant pas couvert. Un mortier (Fotoffo ou de peau, qui 
Grandeur däexd-culion. 
Voyez Anmumz, fig. 12 ct 12 bis,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.