Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-984348
BROIGNE 
238 
armes de jacques ou de brigantines. On en voit encore sur des 
hommes d'armes des premieres annees du rogne de Francois I" ; et 
plus tard encore en portait-on sous le pourpoinapnrmesure de snrete, 
pour se garantir contre une tentative d'assassinat. 
La brigantine dont on se servait pour les tournois etait bouclee 
sur le cote droit, tandis que celles de guerre sont generalement 
agrafees, bonclees ou lacees sur la poitrine. Bien que la fabrication 
de la brigantine exigeat beaucoup de soin, de temps et fut compli- 
quee, elle (tentait-moins cher que celle des cuirasses d'acier. 
Le harnais blanc complet de la premiere moitie du xv" siecle etait 
d'un prix exorbitant, a cause de 1a difliculte de forger ces grandes 
pieces dkägale epaisseur et sans gercurcs ou pailles, a une epoque ou 
l'on ne possedait pas les moyens mecaniques qui permettent d'amin- 
cir regulierement le fer ou l'acier; aussi n'est-ce que peu a peu que 
l'armure blanche reduit le nombre des pieces qui la composent dans 
l'origine. (Voy. ARMURE, GORSELET, GUIRASSE.) 
a Item, les archiers portent harnoys de jambes, sallades comme 
(f dessus est dict, gros jacques doubles de grant foyson de toylles ou 
u brigandines, arc au poing et la trousse au couste 1. n 
a Et le jeudy ensuivant, vingt et deuxiesme jour duditmois d'aoust 
u (1465), les dits Bretons et Bourguignons vindrent escarmoucher, 
u et il yssit de Paris plusieurs gens de guerre aux champs, et la y eut 
a un Breton archier au corps de monseigneur de Berry qui estoit 
a habille d'unes brigandines couvertes de veloux noir a cloux dorez, 
a et en sa teste un bicoquet garny de bouillons d'argent dorez qui vint 
(f frapper ung cheval sur quoy estoit monte un homme d'armes de 
a l'ordonnance du Roy 2.  
BROIGNE, s. f. (brogne, bruine, brome, brunlie). Cuirasse faite ale 
peau, avec anneauxde fer cousus tris-rapproches. Il est question dela 
broigfue dejil dans la Chanson de Rolfmd: 
Li emperärcs tuz prcnlorcins Sadubet, 
ls nelelnenl: ad vestuc sa hrunie, 
Lacet suu helme, si ad ceinte Joiuse H. n 
Hclmcs laciez e vestues lor hronics  
1 Du costume militaire des Frangais en 144-6. 
leva]. 
Anonyme, 
public? 
Par 
Rem? de 
Rel- 
f Chron. de Jean de T royes. 
3 Str. ccxnr. 
4 Sir. ncxxn,
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.