Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-984288
BHIGANIÄNE 
232 
mettre facilement ce vetement, il s'ouvrait sur les epaules et etait 
alors ilxe de chaque eOte par deux boucles (voyez en E), l'une large 
et l'autre etroite, car il n'etait pas possible (le passer la tete par l'en- 
colure, qui n'a que 13 centimetres de (liametre et serre le cou. En D, 
est tracee la disposition (les lames d'acier a la hauteur (le la ceinture 
(a etant la lame de ceinture).- En C, est indique un rivet grandeur 
(Fexecution, et sa coupe avec les epaisseursldu velours, de l'acier et 
de la toile en double ou de la peau. Une line etoffe de soie cachait in 
l'interieui' toutes ces rivures.  
.7 
W XÄÄIÜ w 
 w  X v ÄQfxNWXXxKE-zfzäpäf 1 
A   m i A rw  
 M 1' "W 11  u   wägjff,  u 
"Afikäääwif:  1M u  ä   J 
   Il f" ffäazf  
ÜK,    W   
     
 f 
x , , 
jff  
K 91x71 
Li 
Les manches de cette briguntine n'existent plus ou n'ont jamais 
existe peut-Otite, car on portait souvent, avec la brigantine, soit des 
manches de peau piquee, soit des hrassartls, soit memc des manches 
de mailles. Mais il y avait aussi des manches de hrigantiues courtes, 
fortement remhourrces aux epaules ct munies de lames (l'acier 
comme le corps. (les manches consistaient. parfois en des spallibres 
attuchces avec des aiguillettes et recouvrant des brassards (fig. 3 1) 
Ivlanusvr. Biblioth 
nation  , Miroir 
historia], 
frang 
ais (1450 
envin
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.