Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-984196
223 
BRASSARD 
qui revient souvent 
ÜORSELET, GUIRASSE, 
ütendrc ici sur cc Lldtail de l'armure de plates, 
dans les articles du Dictionnaire (voy. ARMURE, 
DossnäRE, PANsuäRE). 
BRAIER, s. m. 
(Voy. ARMURE). 
(braieul). Baudrier (Fbtoffe, 
soie habituellement. 
BRANC, s. m. (brand, bruns). Epec. Bruns viennois, pavinois, 
dest-ä-dire provenant des fabriques d'armes de Vienne et de Pavie. 
L'e'pee se portait souvent, en combattant, pendue ä l'argon de la 
selle : 
1- Li quens voit le bauchant devant lui arestd, 
a U li doi braucpendoient ä Parchon noield 1. 
de deux äpfies : 
Il est mämc ici question, comme on le voit, 
Richars gete la lance, trait le hranc d'acier cler 2. 
(Voyez EPEE.) 
BRASSARD, s. m. (brachäles). Ce fut pendant la seconde moitie 
du Xlllc siecle que l'on ajouta sur les manches du haubert de mailles 
des garnitures d'acier qui preservaient les bras (voyez Annnärua- 
BRAS, AVANT-BRAS). Mais on ne donne le nom de brassards qu'aux 
armures de bras, articulees et solidaires, de Pepaule au poignet. 
Or, ce n'est qu'a 1a fin du XIV" siecle que cette maniere de couvrir 
les bras est generalement adoptce, en meme temps que les armures 
completes, c'est it-dire entierement faites de lames d'acier assem- 
blees et couvrant tout le corps. Cependant deja, en France, des 
statues tombales du milieu du XlVc siecle nous montrent des bras- 
sards caracterises et complets. Nous pouvons citer, entre autres, la 
statue de Charles, comte d'Aleng,on, tue a la bataille de Crecyff. Ce 
brassard (Hg. l) se compose de trois pieces principales. Une piece 
darriere-bras a charnieres, et dont Yepaule passe sous la cotte de 
peau qui recouvre le haubert; le canon d'avant-bras a charnieres et 
la cubitiere avec pieces de recouvrement, deux sur Farriere-bras, 
deux sur l'avant-bras. Ces pieces etaient retenues ensemble par des 
' Fierabras, vers 1445 et suiv. 
2 IbzrL, vers 4150. 
3 Däposäe aujourd'hui dans Fäglisc de Saint-Denis (marbre), provenant des Jacobins de 
Paris.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.