Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-984131
217 
BOU4 
Au fourreau de Fepee est   
suspendue la boce, qui 1 T";    
plus tard prit le nom de q;  
rondaclze et qui, faite d'a-  
cier, avec mamelon au   
centre et bords releves,  
ctait souvent percee de   
versaire. Ce fantassin s'ap-   
On appelait encore boces   Lift 
ou bocetes (hossettes) des  
ornements circulaires bom-   
bes qui ornaient les har- 3 
nais des chevaux. Ces boces ÄEBÜ 
etaicnt parfois emaillees ou il  
finement ciselees et en-  
richies de pierres iines. A  
(Voyez HARNAIS.)   
BOUCLE, s. f. (mors, 
mordant). L'article relatif  
aux baudriers donne des  
exemples de boucles tres- i,  .1 
simples, composees comme A)  
celles que nous fabriquons fifl 
encore aujourd'hui. Il est  
fait mention , dans ce il '  
meme article, de ces hou-  O1 065"   
cles de ceintures militaires   
merovingiennes, faites de    
fer avec incrustations d'ar-  H  71,]    
gent. Le luxe de cet objet C Jill?    Vs 
ne parait pas, dans Far-    
mcment, setre perpetue  fi"  5m 
apres le rogne de Charle-  {tuf  M1 
magne; mais vers la lin LE] i" i lx l, fili   
du xmc sieclc on se reprit N     [la "a 
du goüt pour les joyaux  
appliques aux vctements militaires ; et au commencement du
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.