Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-983602
BACINET 
1M 
letin de fer, auquel est attache un camail de mailles; les autres sont 
sans eolletin de fer, avec eainail de mailles seulement, comme le 
baeinet de Milan que donne la figure 6. Mais la forme frangaise 
differe de celle adoptee dans la haute Italie. Le tymhre du laaeinet 
franeais est beaucoup plus incline en arriere, pour offrir moins de 
resistance aux coups de lance. La visiere est plus saillante et mieux 
close que n'est celle du bacinet italien (fig. 7 f). Elle se releva, mais 
fiilfgf  z 
  i  2 
äffsfÄ    
 "mw  42 
  li g   Y? 
sa W; f 1    
     
si?  ilff;   
 ._1  f;   
2311: 'h,l?fgg'  ä 7j 11:21? 
          f"  
 a i,  
   
 Cäfülilv j. 
 la" 
(f f  
W 
peut aussi etre completement enlovee en retirant les fiches qui 
maintiennent les charnieres voisines des pivots. Le camail de 
mailles etait fixe au moyen d'un lacet qui passait par des trous 
perces au bord inferieur du tymbre; une bande de cuir exterieure 
empechait que ces lacets ne fussent coupes par le fer. Dans le trace 
de face A, on voit que les trous menages a la partie inferieure de la 
visiere, pour faciliter la respiration, sont tous perces du cote droit : 
c'est qu'en effet le choc de la lance portait sur le cote gauche du 
casque, aiin de prendre le cavalier en echarpe et de le desarconner 
1 Musbe d'artillerie
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.