Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-983493
153 
A R11! 
JSRAS 
a a. une autre qui vientjusques il hault de la joincture de lespaulle, 
a ä. quatre LIOlZ pres. Pardessus lesquelles deux piecesy en a une 
a autre qui couvre le code et la ployeure du bras et partie des autres 
a deux pieces aussi, lesquelles trois pieees sont pareilles tant 
a au braz droit que au braz senestre; et se atachent avecques 
a eguilletes. v 
La difüculte etait de bien fixer ces trois pieces sur les bras, de 
muniere il ne pas leur permettre de couler, et de gener ainsi les 
mouvements. Les courroies devaient etre il cet elTet tres-serrees, 
 '19; 
 "SJMÜJfiXSRXÄXXXK     
"NWNHM-mmtlflimff.  W  
 ; H  1h11 m   
Wkxkxxxxkjgxüiyliimnnl ; Üffmm, " 
    1' -Ä gä 2:21, ÜMVL.  
 2? "M    f-flf"  
lyyimNNXXXXXWNÄXXMXNNklmnÄNxWwnr,  K 
     l 
D1  jx W 
mais cela devenait tres-fatigant, si l'on portait longtemps l'armure. 
Les aiguillettes avaient Pinconvenient de se relacher, ou de tirer 
sur la partie du vetement de dessous auquel on les fixait. Ce sont 
ces motifs qui Iirent, des la lin du xiv" siecle, adopter les bras- 
sards articulos, dits de Milan, parce que probablement on les avait 
d'abord falariryues dans cette ville renomniee depuis le Xllle siecle 
pour la fagon des armures. Les garde-bras, ou defenses darriere- 
bras, etaient evidcmment les plus rlifliciles a fixer, a cause de leur 
poids et de la declivite de Pepaule; aussi voyons-nous que, vers 
1425 ou 1430, ces picces couvrant Tarrierc-liras etaient parfois 
lixees au corselet au moyen d'un pivot avec clavette, ou de pivots 
v.  20
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.