Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-983448
ARRH 
Enta-BRAS 
14-8 
piecc sur le devant. Les solerets sont larges et carres du bout 
pour bien "tenir dans les etriers. Les gantelets n'ont pas de gardes 
saillantes, mais sont attaches par des courroies aux canons des avant- 
bras. 
Nous ne croyons pas utile de pousser plus loin cet examen som- 
maire des armures. Celles du XVlc siecle sont en si grand. nombre et 
tellement communes, q11c nous ne nous en occuperons pas; ce serait 
d'ailleurs sortir de notre cadre. 
L'armure de fer n'avait plus trop de raison detre du moment que 
l'artillerie a feu prenait ä la guerre une importance de plus en plus 
serieuse. Cependant telle etait la puissance de la tradition, que les 
gentilshommes ne croyaient pas pouvoir guerroyer sans cet accoutre- 
ment si lourd et si genant. La plupart des armees de l'Europe n'ont- 
elles pas encore conserve les cuirassiers, bien que les cuirasscs ne 
soient plus a Fepreuve dlune balle conique? Ce ne fut guere que sous 
Louis XIII que les gentilshommes remplaceront l'armure par le jus- 
taucorps de buffle. Cependant le roi se prononca a diverses reprises 
contre cette innovation, et pretendit faire reprendre les armures 
qu'il considerait comme une des conditions essentielles a la bonne 
ordonnance de la noblesse a cheval. Sa volonte et ses recommanda- 
tions ne purent faire reprendre l'armure, que l'on ne portait plus que 
dans certaines solennites et comme signe de haute noblesse feodale. 
Toutefois, jusqu'a sa mort, les mousquetaires noirs de sa maison 
conserveront l'armure en campagne, complote, sauf les greves, rem- 
placees par de grandes bottes; un chapeau de fer avec nasal etait 
substitue a Yarmet t. 
ARRIERE-BRAS (garde-bras), AVANT-BRAS.  Il ne faut pas con- 
fondre ces pieces de l'armure avec les brassards. Le brassard est com- 
pose de pieees articulees qui tiennent ensemble par des rivets, et 
qu'il suffisait d'attacher a Pepaule sur la cuirasse close ou sur le col- 
letin, tandis que Farriere-hras et l'avant-bras etaient des pieces sopa- 
rees et qui pouvaient etre portees l'une sans l'autre. L'avant et l'ar- 
riere-hras preeedent de beaucoup le brassard. On voit dans l'article 
ARMUREQ que, des la seconde moitie du xiu" sieele, les hommes de 
guerre avaient cru devoir ajouter a la broigne ou au hauhert de 
mailles, ou jaseran, des plaques de fer battu pour mieux garantir les 
epaules et Yarriere-laras contre les grands coups depee et le choc des 
f Ces armures dtaient noires avec 
musdc de Pierrefonds. 
2 Voyez Anmuzm, fig. 20.  
clous dorüs. 
Il en existe 
11110 
CHCOPC, 
däpendnut 
du
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.