Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981608
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981904
Expositions universelles ouverles pondant ce laps (le temps. Ajou- 
tons, si l'en Veut, ä ces documents, les comptes-rendus des seances 
des Chambres rFAmerique, rPAngleterre, dlkllemagne, de France, 
de Belgique et (TEspagne; peut-on admettre que ces lectures seraient 
de nature il former le coeur et l'esprit des jeunes generations en 
l'an 3872? 
A moins que l'homme ne change beaucoup  et il ne change guere 
depuis cinq mille ans,  il est presumable que professeurs et elevcs 
dans les lycees d'alors s'endormiraient en sixiemc pour se reveiller en 
philosophie.  
L'homme ne s'est pas fait, et peut-etre que s'il eüt etc charge de ce 
soin, eut-il mieux reussi. Il nous faut le prendre tel qu'il est : or il 
n'est pas cree pour le repos physique ou moral, il lui faut la lutte 
intellectuelle et materielle; il n'a pas la conscience du bien absolu, 
il n'apprecie que le bien relatif; et ce bien ne se manifeste pour lui 
que par l'opposition du mal. Sa conscience ne se reveille que par 
l'oppression; son moral ne s'eleve qu'en face de l'abus de la force 
materielle. Le mythe d'Adam et d'Eve n'est point une puerilite. Or 
l'homme n'a commence la vie que le jour ou il a mordu au fruit 
ilefendu. Le premier emploi qu'il fait de la prise de possession de 
lui-meme, est de tuer son semblable, et de cet acte nait l'horreur du 
crime, le sentiment de reprobation et de vengeance. Au fond, toute 
"Utfll-tlütld repose sur la revolte de la conscience contre un abus de la 
force muterielle; toutes les guerres ne sont que de colossales 770)?- 
rlette; peu importe que le fait se passe entre deux familles d'un 
village de Corse ou entre deux nations rivales : c'est le meme, ni 
meilleur, ni pire, ni moins ni plus excusable ; mais au fond, il n'existe 
que par le sentiment de lafrevolte de la conscience contre ce qu'elle 
considere comme une oppression, un abus, une injustice. Espere- 
"t-on (letruire ces sentiments dans le coeur de l'homme ? Ce n'est pas 
a souhaiter. 
Nous avons entendu dire parfois qu'il est insense de donner aux 
enfants des sabres, des tambours, des fusils de fer-blanc; qu'il serait 
mieux, en fait de joujoux, de leur donner des charrues, de petites 
locomobiles et des appareils de physique elementaire; que par cette 
habitude des armes on inocule aux enfants l'esprit guerrier, le flesir 
de se servir de ces outils homicides. Il est en verite naturel au pos- 
sesseur d'une arme d'essayer de s'en servir, mais des qu'il en a 
reconnu l'effet et qu'il se trouve en face de camarades egalement 
armes, il comprend bien vite qu'un coup en provoque un autre, et il 
devient prudent en tachant de perfectionner l'outil qu'il possede, ou
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.