Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-976531
JOYAITX 
frangais, au moment de la renaissance, examinons les joyaux adoptes 
en France par les hommes depuis Charles V. 
Indepeiltlummont des ceintures nobles dont nous avons dejii parle, 
les gentilshommes, des le regne du roi Jean, ornaiont; leurs cliapols 
de joyaux, plaques, agrafes, cliaines, chapelets, suivant la fOFIIIB et 
la naturelle la coillure. Sous Ultarles V, ou plztgait IHÜIHO däjii des 
joyaux dans les cheveux (voy. Cnufifmtu, tig". 33). Un des cliupcls les 
plus habituellement adoptes alors par toutes les classes, L-tait un 
23 
Äii- 
  
f?    
   fx 
fäffzi 1,,  "Ri 
 X141"   WÄäfäl1x-aÄx-käääxx 
'    XMNÄ "X 
Tfä 
;  
 Tfir KX 
55 X  
 x 
feulre il forme l'onde, avec bords releves. Sur le devaul, les gens 
riches faisaient poser un joyau surmonte habituellement d'une 
plume (hg. 2921). Mais cette coiffure convenait aux hommes d'un 
fige mur; les jeunes gens portaient des chapeaux plus hauts de 
forme, cylindriques, avec lafges bords relrousses, et agrafe com- 
posee d'un riche joyau (lig. 93  Les joyaux de veLemenLs des gen- 
Lilshonunes de cette epoque ne s'appliquaient pas seulement aux 
coilTures. Vers la lin du XIVÜ sieclc, la ceinture noble porliee ou- 
ilesseus des hanches elait passee de 1110110, avec le sureol juste usile 
sous Charles V. On faildossail alors, au conlraire, des surcoLs Lissoz 
amples, a plis, des pcligons eL gaule-corps, (fuel-parfois avec cein- 
l blzmuscrx- 
ffillüjfliä UIJN 
2 Dlnunxscr. 
u nviru n)  
(zuvi 
liihli 
M1. nation  
Un). 
DÜI. IHIÜUIL. 
La [ivre des histoires du commencwuefzl 
Le lrvrc du cmmnencemcnt du momlu, fr: 
muzlfle 
is [13'I(
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.