Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981391
VOILE 
502 
Le petit voile circulaire, qui n'avait que 80 centimetres de diametre 
environ, est porte par les dames nobles, pendant le X110 siecle, sous le 
cercle ou la couronne (Torfevrerie. Celui-lu etait fait souvent d'un {in 
tissu de soie. L'art consistait ä donner aux bords du voile des plis en 
cascade, ce que permettait d'obtenir la forme circulaire. 
Pendant le xin" siecle, les dames portaient aussi le petit voile 
circulaire et le voile quadrangulaire, large de 50 centimetres environ 
et long de 1m50. On posait ce voile sur la tete en laissant tomber 
un des bouts du cote gauche, puis on ramenait l'autre partie 
sur la poitrine, et on la laissait pendre derriere Fepaule gauche 
(fig. 9). Ces voiles etaient faits, ou d'une toile de lin fine, ou diune 
etoffe de soie transparente ; les bords etaient cernes d'une ganse noire 
ou d'or. 
Ces voiles oblongs se posaient aussi de cette maniere : 
Le milieu du bord d'un des longs pans etaiL pose sous le menton ; 
puis on relevait les deux extremites, 1e" long des joues, sur le som- 
met de la tete, ou elles se croisaient; l'une d'elles etait ramenee sur 
le front en formant une courbe prononcee; l'un des bouts tombait 
lateralement, l'autre par derriere. Un cercle dbrfevrerie maintenait 
le tout, et permettait d'obtenir, en pingant le voile, les deux angles
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.