Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981311
494 
a entre culx par foy et par serment: c'est assavoir que chascun des 
a abbes commanderoit a chascuns de ses moines que sans le sceu 
u des autres il laissast la nuit sa chambre ouverte et unes verges 
u soubz son chevet, en attendant la discipline que son abbe luy 
a vouldroit donner; et chascun des maris commanderoit secrete- 
a ment a sa femme, a leur couchier, et sans ce que aucun de leur 
fi mesgniet en sceussent rien, ni aucun fors eulx deux, qu'elle meist 
a et laissast toute nuit un balay derriere Puis de leur chambre; et 
u dedens huit jours rassembleroit illeques les abbes et les maries, 
a et jureroient lors d'avoir execute leur essay et de rapporter juste- 
a ment et loyaument, sans fraude, ce qui en seroit ensuivi; et 
ceulx ou des abbes et des maries a qui l'on auroit moins obey 
a paicroient un escot de dix francs. w Les abbes rapporterent sur 
leur honneur qufils avaient a minuit trouve dans la cellule de chacun 
de leurs moines la verge placee sous le chevet, et qu'ils avaient ete 
ainsi scrupuleusement obeis. Il n'en fut pas de meme des maris. 
Le premier rapporta qu'ayant dit secretement a sa moitie. avant 
de se mettre au lit, de placer un balai derriere la porte, la femme 
avait demande a quoi cela pouvait etre bon : ne le voulant dire, 
elle se refusa ale faire; alors le mari avait fait semblant de 
se facher, et sa moitie s'etait soumise. Les lumieres emportees, 
le mari fit lever sa femme, et il entendit tres-bien qu'elle posait 
le balai derriere la porte. Il lui en sut bon gre et s'endormit; peu 
apres, s'etant reveille et s'apercevant que sa femme dormait, il 
sortit doucement du lit, alla a la porte, mais n'y trouva pas le balai. 
Il se recoucha, et, reveillant sa femme, il lui demanda si le balai 
etait bien derriere Fhuis. a  Oui, dit-elle.  J'y suis alle voir, 
repondit le mari, il n"y est point.  Dusse-je perdre ma meilleure 
robe, repliqua la dame, je ne l'y aurais laisse, car des que vous 
fütes endormi, je sentis mes cheveux se herisser, a et commencay 
i: a tressuer et n'eusse peu dormir tant qu'il eust ete en ceste 
a chambre; je l'ay gecte en la rue par les fenestres.  
Le second raconta qu'apres s'etre mis au lit, il avait fait relever 
sa femme; de tres-mechante humeur, elle avait mis le balai der- 
riere la porte, mais que s'etant aussitot rhabillee, elle avait jure de 
ne pas demeurer la plus longtemps, et s'en etait allee coucher avec 
sa chambriere. 
Ma 
femme, 
dit 
Lroisiäme, 
räpondu 
qu'elle 
nlätait 
point 
Dos gens 
naisou
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.