Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-981195
TOILETTE 
482 
gardez- 
de mentir. Si donc vous avez quelque souci de votre aime, 
de mentir, car la bouche qui mem tue Filme. 
-V0l1S 
w Maiutc dame, quant ou la prie 
n lYamor, en est si eshahic 
u Qufele ne set que doie dire, 
n Ne comment d'amm- cscoudirc. 
Elle se tait, n'accorde, 
ni ne refuse. 
1L de simpletü. 
Alors le poursuivant croit avoir trouve ce qu'il cherche, eL 
devient-il pressant I Bien pres est de faillir celle qui tout d'abord n'op- 
pose un refus aux priüres qu'on lui adresse, et est-elle peu prisee. 
Sachez donc que si vous voulez elre estimes, faul-il d'abord econ- 
duire le solliciteur. Faites-vous desirer. L'amour acquis sans diffi- 
cultes est bienloL transi. Aocumulez les ciifliculles, plus doux sera le 
succes. 
H Aprcs la pluie le biau tanz 
a Plus agrüc, plus est plcsanz. 
c: D'autre part amors olroiri 
l! Si tost, n'est mie si proisiü 
1 C0111 cele c'en a par mlangicr ; 
a Qar li amanz porra cuidicr 
a (Yuns autres l'ait si tost coim 
1- Et por ce la tendra por vil ; 
f- Et ce qu'ait: fet tosL ä un, 
a Feroit ausi Iost ä vhascun. w 
Je vais vous apprendre comme il faut econduire l'amant. Or vien- 
dra celui qui se dit tout votre; il peindra ses angoisses, ses doutes 
et le prix qu'il attache a votre amour. a Dame, dira-t-il, nuit et 
jour votre beaute me fait languir; je ne puis chasser votre image de 
mon souvenir, ni boire, ni manger. Ma vie se passe en plaintes et en 
soupirs; et ne puis durer ainsi si vous ne me prenez a merci. Quand 
je vous vois, ma joie est aussi grande que si je voyais Dieu, et votre 
doux regard me rejouit si fort que toute autre sensation mechappe. 
Ama pensee sans cesse vous etes presente et mon coeur se tourne 
toujours vers vous. Plus je songe a vous, plus ces pensers me tour- 
mentent, et je ne sais alors que me plaindre et soupirer, oubliant tous 
autres soins. Dame, pour vous je languis; de jour en jour je vais 
de mal en pis. Et a present que ferez-vous? A la mort vous pouvez
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.