Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-980709
439 
l'0lLET' 
une ganse, est retenu par le bras droit en drapaut de la hanche 
droite au pied gauche. Dans la Iigure '13 bis, la coitfure ne se com- 
pose que du chaperon cylindrique du X111" siecle; les cheveux ondes, 
W 
I 
tombant derriere les epaules. Trois gros boutons joyaux attachent 
le haut du corsage sur la gorge. Les traits des femmes sont em- 
preints d'un calme parfait et souvent eclaires par un leger sourire, 
indique par le relevement des coins de l'oeil et la ligne horizontale 
de la paupiere inferieure. La coilfure est nette, degage bien le front 
et le cou (Hg. 14). 
(Je qui frappe dans la physionomie de ces tetes, c'est l'expression 
rellechie; dans le port, une dignite un peu rnanieree a la tin du 
Xlll" siecle, mais qui n'a jamais cette allure evaporee qu'on prete 
volontiers aujourd'hui aux gens a la mode, et qui deja, dans le der- 
nier siecle, etait si fort admise. On ne pensait pas qu'i fut neces- 
saire, pour etre comme il faut, jadis, de paraitre avoir le cerveau
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.