Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-980634
I'OILE'I 
432 
se11t et se succedent rapidement; deja elles atteignent a l'abus sous 
Philippe de Valois. Surviennent les desastres de Crecy et de Poitiers. 
Le politique Charles V retablit rapidement les affaires du pays sur 
un bon pied ; tout prospere de nouveau. Le luxe des vetements ne 
fait pas retour en arriere, mais le costume du regne de Charles V 
est commode, bien approprie, elegant et se modifie peu. Sur- 
viennent les extravagances des modes sous Charles VI, ces habille- 
ments qui content des sommes fabuleuses, ces pelisses d'une ampleur 
demesuree avec leurs manches trainant a terre. Azincourt voit finir 
cette periode de luxe inoui. Sous Louis XI, la cour est serree, ne 
sacritie guere a la vanite. Le vetement, sans reprendre ses belles 
et simples formes du X1110 siecle, est du moins contenu dans des 
bornes raisonnables. A l'instar du roi, on alTecte une certaine seve- 
rite etriciuee dans le port des habits. Sous Louis XII, il se fait, a la 
suite des expeditions en ltalie, une revolution dans le costume, mais 
sensee; les formes adoptees sont gracieuses et commodes. On sait 
a quelles catastrophes terribles ont abouti les abus du luxe dans 
.les habits, vers la lin du XVlc siecle, et ce qu'etait alors devenu ce 
charmant costume de l'a11rore de la renaissance. Sous Henri IV et 
Louis XIII, l'habit reprend des formes raisonnees et raisonnables. 
La France renait; elle arrive a un haut degre de splendeur, splen- 
deur dont le reflet permet au triste successeur de Louis XIV de 
mourir sans etre le temoin d'un cataclysme. Les extravagances de la 
mode ne pouvaient plus etre depassees quand eclata la revolution 
du dernier siecle. N'allons pas plus loin. Est-ce a dire que Fextrava- 
gance des modes prepare les malheurs d'un pays? 011 ne saurait le 
pretendre; nous constatons simplement, par ce rapide expose, que 
Petat de prosperite du pays, en France comme ailleurs, certaine- 
ment  nous ne faisons pas une exception  coincide avec la 
sagesse et le bon goüt dans les vetements, et que, quand cette 
sagesse et ce bon goüt font place a Fexces dans l'absurde, on touche 
a des epoques calamiteuses. Et cependant _ce n'est pas pendant ni 
aussitot apres les grandes catastrophes publiques que les reformes 
dans les habits se font sentir; c'est quand, apres ces malheurs, s11r- 
vient une ere de sagesse et de droiture dans les esprits. Le luxe 
des habits est scandaleux pendant la premiere periode deplorable 
du regne de Charles VII, comme il Petait avant le desastre d'Azin- 
court, pendant la Ligue autant que sous les dernieres annees du 
regne de Henri III, sous le Directoire comme avant 1'789. Il faut, 
pour que le vetement reprenne des formes sensees, et de bon goüt 
par consequent, le calme, la securite, le travail et un etat intellec-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.