Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-979777
3 46 
Au xiv" siecle, le surcot long et clos est aussi ample que la 
ganache, et est garni de manches : a Le dit Robert, pour fourrer 
a un seurcot blanc, pour les samedis pour le Roy, une fourrure de 
u menu vair tenant 386 ventres; pour manches et peignez, 60. 
a Somme 446 venlrest... a Et pour fourrer une ganache il est paye 
au meme fournisseur 386 ventres de menu vair. Mais celle-ci n'a 
pas de manches. 
Les surcots pares sont alors d'une grande valeur: a Pour un seurcot 
ff d'un veluyau ynde, ouvre de brodeure bien et richement, com- 
a mande a faire pour le corps monseigneur le dauphin, en la presence 
(f des tresoriers; et parfait en ce terme : c'est assavoir, brode 51 arbre- 
s ciaux fleuris dont les [leurs sont de perles menues et la grainne 
a des grosses perles de compte, et a bestes appellees pantheres, de 
(f plusieurs guises, toutes de perles grosses et menues, qui farclent 
e un chardon de brodeure mis autour d'un chascun arbrecel. Pour 
a le veluyau, perles, or de Chippre, paine et facon, pour le tout, 
t: les parties ci apres escriptes en la fin de ce chappitre, 660 l. 7 s. 
a 2 d. pfl. v Dans le meme inventaire, il est fait mention aussi de sur- 
cots a chevaucher : a Ledit Jehan, pour .3 aunes descarlatte paon- 
s nasse de Broixelles, 68 s. p. l'aune. Et pour 3 aunes d'un marbre 
(f de Broixelles en graine, 48 s. p. l'aune; baillees audit Martin de 
a Coussi, par sa lettre, pour faire 2 seurcots a chevaucher, fourres 
a de cendal, pour le corps monseigneur le dauphin; valeur tout, 
M 17 l. 8 S. p. v 
La figure i de l'article PELICE donne la coupe des surcots ouverts 
et pares des femmes pendant le cours du x11" siecle et le commence- 
ment du vxm"; seulement, a cette derniere epoque, ils sont moins 
echancres sur la poitrine et n'ont pas de ces longues manches dont 
on nouait Fextremite pour qu'elles ne trainassent pas a terre 
(tig.  (les surcots sont habituellement doubles-de fourrures et 
tailles dans des etoffes de soie tres-riches. Ils sont boutonnes au- 
dessous de la gorge jusqua la ceinture, ouverts entierement par 
devant et tombant en plis ondes. Les manches, qui ne descendent 
qu'au-dessous du coude, sont fourrees et forment des plis transver- 
saux. Ces surcots sont ajustes a la taille jusqu'au-dessus des hanches," 
mais non serres. Cette dame est vetue d'une cotte simple, a manches 
justes, sous le surcot. 
1 Conzpfes cfEtienne (le la Fontaine, 
2 lbz'd., 1352. 
3 Bas-reliefs du xue siüvlc.   
1352.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.