Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-979640
5535 
SÜUL 
souliers paraissent elre finement piques, de rnaniere a bien joindre 
la doublure interieure au cuir. Uempeigne possede une couture sur 
le inilieu, qu'on appelait la gräve du soulier. Cette couture est soi- 
gneuseinent piquee, avec nerf saillant; quelquefois ineine cette cou- 
ture est cacliee sous un revetement de petites plaques de metal. 
Mais cette mode ne parait point setre prononeee avant le milieu du 
x11" siecle (Hg. 31). Il arrive alors que le cou-de-pied est beaucoup 
plus echancre du cote interne que du cote externe, et que le quartier 
est tres-haut, de maniere a pouvoir etre saisi entre le pouce et l'index 
de la main pour mettre le soulier. On voit dans cet exemple l'orne- 
ment de bronze ou d'argent dore qui couvre la couture de la grevc. 
En A, est figure, grandeur dexecution, cet ornement de metal, 
avec les oeils qui servent {t le tixer sur Fempeigne. Bien entendu, 
ces ornements de metal sont cousus par parties, afin de permettre 
le mouvement du cou-de-pied. 
Au commencement. du X111" siecle, les souliers portes par les 
gentilshommes ne sont plus garnis de ces greves de metal. (Ielles-ci 
sont remplacces par une bande de broderie qui souvent memo dis- 
l Divers monuments: portail 0L 
le Job, nmsde dZ-Svignon, etc. 
ne de 
Notre-Dan 
mires, 
Fhisl.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.