Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-979459
SCA PULAI 
316 
evidemment les sambues. On pretend que Catherine (le Medicis fut 
la premiere dame qui eut Fidee de passer la jambe droite par- 
dessus l'argon antericur de la selle pour avoir la tete du cheval 
devant elle. ll en est de cette legendc comme (le beaucoup (Faulres, 
elle n'est pas coutirmee par l'observation des monuments. Si dans 
les representations de chevauchees de femmes de la fin du xme au 
XIVÜ siecle, on voit bon nombre dkäcuyeres simplement assises les 
jambes pendantes du cote gauche de la monture, il en est (notam- 
ment celles qui figurent des scenes de chasse au vol ou a courre) 
ou les dames ont la jambe droite passee par-dessus l'argon, ou tout 
au moins pliee sur le devant de la selle. La tigure 10 de l'article 
HARNAIS ne peut laisser de doutes a cet egard. La fourche existe 
en avant de la selle ; il eiit ete fort etrange que nulle femme n'ait eu 
la pensee de l'utiliser avant la venue de Gatherine de Hedicis, d'au- 
tant que souvent les dames sont representees, pendant les xiv" et 
xv" sieeles, presque posees a califourchon sur la sambue. (Voyez 
RORE, üg. 44.) 
SCAPULAIRE, 
ITI  
Vülement 
monacnl 
qui 
confond 
SOUVBTII 
7 
ÄN    
f  1A R 
m M Aäixx 
avec la cagoule ou cucule, 
dans les 
premiers 
siäcles 
du 
moyen 
zige 
11, ÜAGOU
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.