Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-978807
IIÜBE 
präslllenls lulqucs, de six conseillers clercs, d'un procureur du roi 
et d'un grelller. Ce fut le '10 janvier que le roi Philippe le Bel ouvrit 
colle asscmbläc. Il citait rcvclu d'une robe de douze aunes d'un drap 
(l'or frisä sur un fond rouge broche de soie violette, parscmä de 
18 
{T 
f' 
18.? 
   
j!  Äfr, 
t4  ä 
 "ä 
  f 
T L 
lfiufzwf: 
lleurs de lis d'or et fourre d'hermine. Apres la lecture des lettres 
patentes, le roi lit remettre aux nouveaux membres nommes du parle- 
ment, par le heraut, les habits qui leur etaient destines. Les presi- 
dents regurent des manteaux cfecarlate fourres d'hermine, des bon- 
nets de drap de soie bordes diun galon d'or, des robes de pourpre 
violette et des chaperons deoarlate fourres d'hermine. Les conseillers 
laiques eurent des robes rouges avec parements violets, et une soutane 
de soie violette pour mettre sous la robe, avec des chaperons (Pecar- 
late pares dhermine. Les conseillers clercs furent revotus de man- 
teaux de pourpre violette, etroits par le haut, sortes de capes rondes 
ouvertes seulement pour passer la tete et les bras. Leur soutane etait 
d'ecarlate, ainsi que les cliaperons. Le procureur du roi etuit votu 
comme les conseillers laiques, et le greffier portait une robe divisee 
Par bandes decarlate et dhermine. 
Ce fut a dater du regne de Philippe le Hardi que le luxe des vote- 
ments, eloigne de la cour i). la lin du regne de saint Louis, s'empara 
(le nouveau de la noblesse et de la bourgeoisie, et ne lit que se deve-
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.