Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-978465
925 
ROBE 
constant avec les populations dependant de leur üef, et ce qui est 
surtout funeste aux vilains, aux serfs, c'est de se trouver sous la 
dependance d'un clclegue de leur seigneur, intendant, senechal ou 
fermier. Il a toujours mieux valu avoir affaire a Dieu qu'a ses saints. 
Beaucoup de seigneurs feotlaux prenaient soin du bien-etre de leurs 
hommes. Il suflit, pour s'en convaincre, de lire certains passages 
de Joinville. Les vilains et serfs du moyen tige avaient clone une 
chance de rencontrer un seigneur humain et intelligent qui s'in- 
quietait de leur etat et avait avantage a le rendre aussi supportable 
que possible. Il n'en fut plus ainsi quand toute la noblesse alla passer 
son temps a Versailles eta Marly, en laissant la gestion de ses biens 
entre les mains des intendants. Ce fut pour la classe agricole une des 
plus tristes periodes de sa triste histoire et la ruine du pays. 
En lisant les contes, les fahliaux des X119, xiue et xive siecles, on 
voit que ces vilains uetaient point aussi generalement miserables 
qu'on le suppose. Il est question souvent de leur habillement. Nous ne 
citerons que ce passage : 
u Sollcrs et estivans, 
a Et chauccs et honsiaus. 
K Gotele et sorcotel i, 
u Chaperon et chapel, 
u (lorroie et coutclicrc, 
K Eh herse ct amnosnierc, 
f: Ef; nwuHcs bien cuirifes 
a De novel afüliäs, 
rx A cspincS cueillir 
u Por son Scignor servil 
a Pur fcre heriqon 
Tout eukor sa nleson i. 
Il faut ajouter il cel invenlaire de la robe du vilain, pendant les 
xnc, X111" et xiv" sieclcs, la gone, le burcl, la melote pour les mauvais 
temps, puis, comme sous-velement, la chemise. Aussi les vilains 
sonL-ils rcpresentes avec ce velement seul et des braies ou chausscs 
P011r travailler aux champs. Il arrivait, 21 l'occasion, qu'on ne leur 
laissail que la chemise, mais cela prouve-t-il au moins qu'ils posse- 
daient ce vetemenl. 
Si les modes des gentilshommes et des riches bourgeois des villes 
Cotte ct surent. 
lie foustillement au 
51mm {xmc siizcle).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.