Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-978368
m5 
ROBE 
w peron   Il y a des robes LIE, trois, de quatre, de cinq et de six 
garnements, dest-ii-dire comprenant trois. Quatre, cinq on six vote- 
ments : (t Une robe dässcarlate vermeille de six garneznens, c'est 
a zissavoir : les cinq garnemens fourrez dermynes et la cote sengle f v. 
 a Une robe, c'est assavoir : liouce, surcot et chopper-on sans cotte, 
u dung satin tanne sur le brun, tout fourre de menu vair i. n  
u Une autre robe de troys garnemens comme dessus, de drap de 
a soye bleu dont les oeuvres sont äi oiscaulx volans, bien ondoynns. 
a C'est assavoir: ladite liouce, seurcot et chaperon fourrez de menu 
a vair et la cotte sangle 4. n 
Dejii, au X1110 siecle, le mot robe designait toutes les parties d'un 
vütemenl : 
De riches robes s'est li 
bous Dus vcsl. 
Robe de soie bien fOPPÜG de gris ; 
D'une sanguine esquarlate de pris 
Out" li Dus chape ct d'ex-mine pubis. 
Sacids pur voir, moll. est hel le nlarcis. 
Lamhorl; se vesl: d'un vice drap feiteis; 
D'un cunicliu lretont furrü de gris 
Ut i-hape et cote, ct surent bien assis fi 
u   Et elle 0L fait faire .iiij. paires de reubes, si com il est 
n dexfan dit, si viesti la plus rice : ehe fu celle de soie, ki fu hendee 
u de {in or arabiois  n 
Ces paires de robes comprenaient chacune, alors, une colle et un 
hliaul. 
Aux fetes solennelles et il certaines occasions, telles que mariages, 
assemblees, les seigneurs donnaient des robes aux personnes de leur 
cour. Ces robes l-iivräes, robes de Priques, robes de Pentecäte, com- 
posaient un vetement complet ; aussi disait-on des gens qui les por- 
taient, qu'ils ezaient des robes de tel seigneur, des robes du roy, 
d'on est restee la qualification d'homme de robe pour designer un 
membre du parlement, de la chambre des comptes, de la justice du roi, 
parce que, en effet, ces personnages recevaient autrefois des robes ou 
lzfvrees du roi, comme dependant de lui.  
On disait aussi les robes "monseigneur, pour designer tout ce qui 
1 Journal de la däpense du roi Jeun en Angleterre (1359, 1360;. 
2 Sans doublure. lnuent. de Charles V; arL. 3466. Hihlioth. nation. 
3 Ibid, art. 3499. 
1 lbffL, art. 3495. 
ü Roman d'Aubery le bourgoing, mort dkkubery (commencement du une siü: 
G Roman du roi Flore et rie L'a belle Jeanne (coulmenccnncnt du xlm sibclu).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.