Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-976194
l JOYAUX 1  16  
qui prenaient un cleveloppement hors de proportion avec leur usage, 
ct etaient plutot un ornement qu'un objet tl'utilite. 
Tel est le bijou que nous donnons ici (üg.  (l'est une agrafe 
(aliche) pectorale de femme. Aux deux bouts seuil-cylindriques qui 
masquent la Lete et la pointe de la broche est suspendu un reseau 
de iines tigettes garnies de perles oniilees. Cela tombaitsur la bro- 
derie qui bordait la fente de l'encolure de la robe sous le hliaut (voy. 
BLIAUT). Ces niches circulaires etaient tires-ordinaires alors, et 
souvent d'une grande dimension (voy. ÜOIFFURE, Iig. 5), mais il est 
rare de les voir accompagnees de cet appendice inforieur. L'usage des 
M 
111W? f  W.  2 
f  N  1m31! 
MW; ON  
v l,   
M3   
 Wwunxüwyw L    
  W  "wfzlfwfifWdf IN ) XN 
  m"   K 
 d. W 1.1; X x 
X a] 015207: 
pieees d'or ou hesants attaches sur l'encolure des robes de femme 
suivant un certain ordre et tombant sur la poitrine, se rencontre 
aussi parfois pendant le eoilrs du xn" siizele (lig. 22). Mais (fetziit 
lit un ornement byzantin que nous voyons persister tres-tard dans 
la haute Italie et dans tout l'0rient. Ainsi, sur l'un des chapiteaux 
du palais des doges de Venise i, on voit une jeune femme dont 
le corsage est entierement couvert de besants d'or. 
Cette dame est velue, sur sa cotte, d'un surcot simple il manches 
l Ffuglllelll do statuette provenant d'un 
Vüzolay (1130 environ). 
2 Fragmcui du 1a mümc ln-nvcuancc. 
3 Partie du xlv" siizrlu. 
11mm Luuu 
porche 
de PC-glise
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.