Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-978331
POURPOINT 
219 
Les pourpoints etaient laces par devant ou par derriere pendant la 
seconde moitie du xve siecle, tres-rarement boutonneshfoy. Lacm, 
fig. 4). 
La figure 3' montre un jeune Varlet vetu d'un corset bleu a 
manches tres-courtes, rembourrees aux epaules, sur un pourpoint 
dont les manches vertes sont justes; (fetait sur ce pourpoint 
quüätaient üxees les chausses. Il est coiffe d'un bonnet rouge. Sur 
son epaule gauche est jete le chaperon noir a forme cylindre- 
conique ; car il etait assez frequent alors d'avoir deux coiffures : le 
chaperon, que l'on mettait pour sortir, et le bonnet. que l'on posait 
sur sa tüte dans les appartements. Alors on jetait le chaperon sur 
Yepaule et l'on entourait 1e cou avec la pente anterieure. 
b 
141 
QnanL au ponrpoint proprement dit, sans manches, dont parle 
Villon dans les vers cites plus haut, il rfetait porte que par les gens 
de petit etatltlg. 4 2). 
Les manches de la cotte ou de la chemise couvraient les bras. (les 
pourpoints laces 011 bontonnes  celui-ci est. boutonne  laissaient 
voir par-dessous, sur la poitrine, ou la chemise, ou un vüiemcnt 
serre, comme le sont nos gileLs (le tricot, et auquel sfaltachnienlles 
chausses. 
Le pourpoint, qui est, ainsi que nous l'avons diL, un derive du 
corset et du surcot des hommes, prend une grande importance dans 
l'habillement du XVIÜ siecle, puis est remplace, apr-es Henri IV, parle 
justaucorps. 
1 Manuscr. llitmlioth. 
 lälanuscr. Bihlinlh 
nation. 
nation, 
les Chroniques d 
Miroir historial, 
e Frnissnrt (1440 ä 1450). 
francais (1440 ä 14530).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.