Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-978296
POURPOINT 
208 
mode ridicule 
1a noblesse. 
GXIFÜVEIQEIÜIG 
Clüi 
avait 
jusqu'alors 
rä gmä 
parmi 
Elle dura bien encore quelque temps cette mode, quoique en 
declinant. La bataille de-Nicopoli eut lieu au mois (le septembre 
1396, et on lit dans le manuscrit de P. Cochon, 21 la date de 1383, 
ce passage : (c En ce tems commenehoient il cuir les poullains. l) 
Ainsi lkipogee de la mode des poulaines est vers Fannee 1380. On 
les trouve encore sur les miniatures du commencement du xv" sieele 
jusque vers 1440, et meme beaucoup plus tard, puisque le manuscrit 
de Quinte-Cures, de la Bibliotheque nationale, declie ä Charles le 
Temeraire, montre encore dans ses vignettes des seigneurs ehausses 
de souliers ä la poulaine. Mais ce sont le des exceptions : les pou- 
laines ne depassent guere le milieu du xva siecle. (Voy. Cnsussnus, 
SOULIERS). 
POURPOINT, s. m. (pourpoinct). Votement d'homme, juste, cou- 
vrant le haut du corps, du cou 51 la ceinture. 
Bien qu'il soit question du pourpoint des la [in du xm" sieclo, ce 
volement nelait point alors visible, du moins chez les gens bien 
velus. Il n'y avait que le peuple qui se monlrät en pourpoiut. Mais, 
au xvÜ sieele, le pourpoint remplace 1e eorseL et la cotte, eL etail 
surtout de mode E1 dater de 1440 : 
NHwicz-vous fuis lors par devise 
Sur vosLre hahyt quelque verdure, 
(m uug sueur cruprüs la chemise. 
ou son uom fust en escripturc? 
Ceulx qui sont en telle advunlurc 
llz nul. bon toms, Dieu le leur sauva); 
(lur pcuveul porlcr ä toute heure, 
Puurpoint vert 0L lu hotte fauve  H 
Le ponrpolnl du xv" siäcle ätail un vätemenl Glägant, scrrä f). la 
taille, que portaient les jeunes hommes, et qui souvent Mail d'une 
exmfzme richesse. Il elail taillä avec ou sans manches :  E; 531111 
(f LouL en hasle et cherche son pourpoinl, eL, comme il bouloil son 
a bras dedans l'une des manches, il s'en sailliL unes lettres dont il 
cf fül assez esbahy  v 
Dlartial (Flkuverglm, FA-mzmi rendu cordelxfer 
La Demoiselle cfualiäre [Cent Nouvelles).
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.