Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-978083
187 
PELICON 
Ce passage indiquerait que le mot police ou pelipon s'entendait, en 
certains cas, comme une simple fourrure pouvant servir a la pelicc 
ou a la cette hardie, laquelle, d'ailleurs, est un vetement de dessus 
qui, sauf l'ampleur, peut passer pour une pelice. On conservait donc 
encore, au xive siecle, au mot pelivc, sa signification primitive. 
Joinville rapporte que les Bedouins couchent, eux et leur famille, 
sous des tentes de peaux de mouton, et qu'ils ont des pelices de 
meme qui leur couvrent tout le corpsl. 
äü 
l. IJ  
 i  
 X J  
   
 i WWE"? 1-11. 
U?  F iviÄ 
'  ff b": ira 
11'  LU   
  X "Ä  "Mhi. 
 M   kviwxvh N11 
   Wluf 
w      
   ä K  
   xtx 
 
Les fourrures des poligons etuienl faites d'l1ern1ine, de vair, de 
gris, de martre, deeureuil el d'agneau; ces dernieres ätüiülll les plus 
communes. Il est meme fait mention de peligons doubles d'eLolTe. 
Au xm" siecle, le gros peligon des bourgeois etait une robe plus 
ample que n'etait le garde-corps, mais de forme ä peu pres semblable 
(Hg. M 2). Des la [in du xma sieele, le capuchon disparait du pelieon 
des hommes. Sn forme reste il peu pres la meme, si ce n'est que les 
manches sont plus amples (fig. 12  
Pendant la premiers moitie du XIVÜ sieele, on voit les pelieons des 
1 Voyez Hist. de samt Louis, puhl. par M. Nui. du Wnilly, p, 
' Portail de 1a cnthüdralc dbtunicns (1240 environ). zodiuqlzc. 
3 Boite ä miroir, musäe du Louvrc, (rollcct. Sauwmgcol.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.