Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-977923
m 
PEIGNE 
de faire claquer les patins sur les dalles, et Martial d'Auvergne  
dans ses Arräts d'amour, interdit 51 l'amant en possession et saisine 
de faire a claquer son patin en se promenant dans Feglisc 011 se 
trouve sa maitresse n. Ces patins emient composes de semelles 
de bois plus ou moins epaisses, articulees et maintenues par une 
ou deux brides croisees sur le cou-de-pied. 
PEIGNE, s. m. (pignc, tresseotr, tressoir). Cet objet de toilette 
etait fait, des les premiers siecles du moyen tige, d'ivoire, d'os ou de 
bois dur. Nos collections conservent encore un assez grand nombre 
de peignes richement travailles. L'abondance de la chevelure etait, 
comme on sait, un signe de race noble sous les Merovingiens. Les 
femmes tenaient a honneur alors de montrer les longues tresses de 
leur chevelure blonde; et nous voyons cet usage conserve jusque 
sous le regne de Philippe-Auguste. Les hommes nobles portaient 
aussi, pendant les periodes merovingiennes et carlovingiennes, les 
cheveux longs (voyez Coirrunu) et soigneusement entretenus. Les 
peignes etaient donc un accessoire de toilette indispensable, et ceux 
que nous possedons encore indiquent, par leur force et leur dimen- 
sion, l'abondance de la chevelure de nos aicux.  
L'un de ces peignes les plus anciens est conserve dans le tresor 
de la cathedmle de Sens et est attribue a saint Loup, eveque de 
Treyes pendant le v0 siecle. Cet objet d'ivoire a ete remonte en 
argent dore au commencement du Xllle siecle. La sculpture sur 
ivoire est barbare, et peut appartenir, en effet. au v0 siecle. Ce peigne 
(tig. 1) se compose de deux series de dents, dont les unes sont lar- 
gement espaeees et les autres passablement fines. Il a 0m22 de 
long sur 01'310 de large. Un demi-cercle qui entame sur le cote 
fin est decore de deux lions affrontes, separes par un arbre sur- 
monte d'une tete de belier. Sur la garniture demi-circulaire de 
vermeil est gravee cette inscription : pncreu s. LUPI. Une traverse 
mediane est ornee de pierres fines. 
Ces peignes ohlongs etaient destines a la tousnre et permettaient 
de passer. sous les ciseaux, des moches de cheveux assez etroites 
pour faciliter une coupe reguliere. Les peignes destines aux usages 
profanes sont larges au contraire. mais se composent toujours de 
deux series de dents, les unes largement espacees, pour derneler, les 
autres plus Iines, pour lisser la chevelure. (les peignes d'ivoire 
sculpte sont souvent decores de peintures et de dorures. Les sujets 
 äfs dkluwur, V0
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.