Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-977915
PATINS 
170 
u d'or. C'est la croix que Monseigneur saint Loys portoit sur luy i. 
u  Item unes autres patenostres d'or toutes plaines contenant 
a cinquante petites patenostres et cinq seignaulx en ung lnz 
a arme?  Unes patenostres d'or a tournellet etapetiz FÜHllBÜUlX 
u azures esmaille de blant, pesant troys onces cinq estellinsif.  
a Unes autres patenostres de gest noir ou sont onze croisettes d'or 
u et y peut ung camahieu (camee) et pendent a ung petit formillet 
u d'argent". v 
Il est aussi question de patenotres de coral (corail). Dans le 
journal de la depense du roi Jean, en Angleterre, il estfait mention 
d'or pour patenotres payees il Haunequin, orfevfre. 
Ces patenotres etaient envoyees en present et portees souvent 
par des motifs qui nietaient point absolument religieux. C'est ainsi 
qulägnes, lajeune soeur de Charles le Mauvais, roi de Navarre, qui 
sfetalt eprise de Guillaume de Machau, bien qu'elle n'eut que 
dix-sept ans et que le poete en eut cinquante, lui ecrivait : 
u Mon trcs doulz cuer, je vous envoie ce que vous m'avez mande 
u et vos patenostres et vous promet loyalenient que je les ai portees, 
u tout en Festat que je vous les envoie, deux nuls et trois jours sans 
H oster d'entour moi, et depuis que li fremailles fu fais. Si vous pri 
u que vous les veuillez porter, et je vous envoie unes autres petites 
c et un petit fremailet pour vostre ymage. Et les ai ainsi portees 
u longuement en Fenviron de mon bras ä. n 
Les patenotres etaient donc portees par les dames en guise de 
bracelet et devenaient un objet de parure. 
PATINS, s. m. Chaussure qu'on mettait par-dessus les ohaussos 
ou les souliers. pour marcher dans 1a boue et se preservor de l'hu- 
midite. Les patins etaient usites des une epoque tres-ancienne (voy. 
ÜIIAUSSES, fig. 2). Les gens du peuple et de la campagne en ont 
porte tries-probablement pendant la periode gallo-romaine et n'ont 
cesse de faire usage de cet appendice de la chaussure, surtout 51 une 
epoque ou les chemins etaient tries-mauvais. Les gentilshommes 
portaient des patins pendant les XIVÜ et xvc siecles (voy. CHAUSSURE, 
ttg.  avec les souliers ä la poutaine. Il otait toutefois matsenttt 
' Biblioth. nationale, arl. 6M. 
2 A11. 615. 
3 Art. 2781. 
4 ArL. 2782. 
5 Oliuvres de Guillaume de Maclmu. 
1849.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.