Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-977826
161 
PAILE 
Les bandes d'orl'rois posees sur les cheveux des femmes sont assez 
frequemment indiquees sur les monuments ügures des xne et xnrf 
siocles; elles remplacaient les cercles ou couronnes et consistaient 
en des bandelettes ornees dhrfevrerie (voy. FREISEAU). Quant aux 
chapels (Forfrois, ils composaient des coiffures egalement chargees 
d'ornements, de pierreries et de perles (voy. COIFFURE, Jonc). La 
richesse de ces parures ne lit que se developper pendant la premiere 
moitie du xvu siecle. 
Si les chapes ecclesiastiques etaient, ainsi qu'il vient d'aire dit, 
decorees d'orfrois a ügures et d'une grande richesse, celles que por- 
talent les souverains, a l'occasion de certaines solennites, netaient pas 
moins luxueuses. Alors on designait par orfrois toutes les brode- 
ries d'or et de soie de couleur qui couvraient un vetement. Il est 
fait mention, dans les archives de Peglise Saint-Hilaire de Poi- 
tiers, actuellement reunies a la prefecture de la Vienne, d'un devis 
d'une chape royale, a la date de 14-69, sur laquelle devaient etre 
appliques les orfrois suivants : a Sur le chaperon (capuchon) de la 
chape, le miracle du concile general pendant lequel la terre se 
souleva sous les pieds de saint Hilaire. Sur les epaules, les armes 
de France portees par des anges; tlll-(IBSSOÜS, a droite, la represen- 
tation de Peglise Saint-Hilaire; a gauche, le roi de France dans 
Sa tente, dormant, et un rayon partant du clocher de Feglise, arri- 
vent sur le visage du prince, etc. a Et, dit le devis : a Seront faiz les 
s orfraiz, le champ et les lazeres 1 d'or de Chipre bien fin et tous les 
(1 labernacles (dais) d'or, et les ymages de soye et serontde large d'une 
H feuille de papier lesdits orfraiz "l. a 
ll faut donc entendre s vetement a orfroiz n, a dater de la lin 
du xiv" siecle, comme vetement orne de galons d'or, de pierreries 
et de perles, mais encore comme vetement brode en plein d'images 
et d'ornements, aussi bien d'or et de pierreries que de soies de 
couleurs. 
33 
PAILE, s. m. (grallcgpalie). Le mot paile est employä, {1 dater du 
xm" siecle, pour däsigner le manteau portä par une personne noble. 
L6 paile äztaiL fait dRätoffes präcieuses. Le paile d'0utr'e-1ne1', g-rd- 
Lisiärcs, bordures. 
Puhl. par M. Leriet dans les 
 n. environ S puurus, 0115215, 
2 
pic: 
Annales cu-chävlogiqzzes. a Larges d'une feuille de pa- 
la fouille du papier n'ayant alors que volte largeur. 
w.  21
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.