Bauhaus-Universität Weimar

Titel:
Dictionnaire raisonné du mobilier français de l'époque Carlovingienne à la Renaissance
Person:
Viollet-le-Duc, Eugène Emmanuel
Persistente ID:
urn:nbn:de:gbv:wim2-g-975758
PURL:
https://digitalesammlungen.uni-weimar.de/viewer/resolver?urn=urn:nbn:de:gbv:wim2-g-977220
109 
MAN" 
Au xno siücle en disait: n laeer le manteau n pour cc attacher le 
manteau v ; c'est qu'en elfet, ainsi qu'on vient de le voir, souvent le 
manteau elait fixe par un lacet ou une ganse. Quand on vient an- 
noncer E1 Gllmilllmfj le Binard que 1e roi Edward est mort et 
qlfHnrohl a me couronne, le due fleviexu pensif : 
del hn 
ix a lut lcssifw 
Sovcnt a suu mante! la: 
Et soveul. l'a dcstafehiü 
Nu il a 110m1: ne parla, 
Le manteau emn si bien considärä en Occident comme un vätement 
näcessaire E1 tout homme noble, que Robert Wnce raconte 3 que le duc 
Robert do Normandie passant a Home, vil la statue (IQUBSLPB de 
(lonslanlin, laquelle elait de bronze. Le duc trouvant älrange que 
cet empereur füt repräsentä sans manteau, lul en lit mettre un sur les 
äpanles : 
u Du plus riche k'il pat truvur; 
(r Poiz (Yiluec s'en parli ä boul, 
v1 Des Ban-uns de Rame gahaut, 
u Ki lcssoncnt lur avnü 1 
Ivcr et cstü flÜfllhlÜ; 
Hicn le zilinssenl ouorer 
Et un muutcl par an du 
Mais avant de passer outre, il nous faut parler des manteaux que 
les dames nobles portaient aussi bien que les hommes, depuis la 
periode carlovingienne jusque la lin du Xlllc sieele. La coupe des 
manteaux de femmes neditlere pas de la coupe des vetements des 
hommes. C'est le manteau semi-circulaire represente figure 1, ou 
plus que semi-circulaire Ügure M, dontles les sont asseinbles ainsi 
que l'indique cette ügure; de telle sorte que si Fetoffe est deeoree 
d'ornements, ceux-ci suivent les bords du manteau. Ce vetemcnt est 
d'origine byzantine et etait habituellement attache sur Pepaule droite ; 
le bras gauche relevait la partie circulaire en laissant pendre devant 
la poitrine l'un des bords droits. Il a eie dit plus haut que les 
1 H quitte le hoig oü il_ chassait. 
f Le Bonmn de Rou, vers 11002 
3 IbiIL, vers 8197 (ri. suiv. 
1 Leur promoteur, leur patron.
        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.